Forum RPG basé sur la série Teen Wolf et plus particulièrement sur la saisons 3B, à la clé tout un tas de loups-garous et d'autres espèces surnaturelles
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Druids wanted

Les druides sont en sous-nombre, veuillez privilégier ce groupes.
Les banshees ne sont plus acceptées.
Top-site

N'oubliez pas de voter toutes les deux heures pour LyM.
Retrouvez le sujet par-là

Partagez | .

kiss my eyes and lay me to sleep

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message

Infos Messages : 18
Date d'inscription : 05/02/2016
Fiche
MessageSujet: kiss my eyes and lay me to sleep Mar 1 Mar 2016 - 19:27
kiss my eyes and
lay me to sleep
« But it's not just someone to hold you under. It needs to be someone who can pull you back. Someone that has a strong connection to you, a kind of emotional tether. »

Les mains de Lydia se resserrèrent sur le volant de sa voiture. Ses jointures blanchirent encore un peu plus, si c’était possible. Le goût amer qu’elle avait sur la langue depuis ce matin n’était toujours pas parti, malgré ses nombreux brossages de dents et ses pastilles à la menthe qu’elle avalait comme des bonbons. Mais ce goût métallique, sanglant, était presque un plaisir comparé à son mal de tête persistant. Médicaments, sommeil, eau, rien n’y faisait. Le clang-clang assourdissant avait envahi les moindres recoins de sa tête, et il semblait amplifier à chaque seconde qui passait. Une infernale musique, qui dansait et la narguait, se moquant de son impuissance.

Impuissante, elle l’était : la nuit dernière, elle n’avait été strictement d’aucune aide à Scott, c’était le père de ce dernier qui avait fini par retrouver Stiles, au fin fond des bois. Quant à elle, elle n’avait réussi qu’à leur faire perdre leur temps, les emmenant au sous-sol d’Eichen House. Elle était pourtant si sûre… Mais les cris du shérif avaient eu l’effet d’une gifle, et son inutilité l’avait frappée. Si elle était grandement soulagée que Stiles soit maintenant sain et sauf, elle ne pouvait se défaire de cette culpabilité. Et puis, Stiles n’était pas sain et sauf du tout. Il était en ce moment même en train de passer une batterie d’examens médicaux. Scott lui avait proposé d’y aller ensemble, mais ne pouvant même pas supporter le bruit, pourtant feutré, des pas des lycéens sur le sol, elle avait préféré rentrer chez elle. Mais, toute seule dans sa voiture, le fracas dans sa tête était plus dur encore à supporter. Tout en sachant que ce serait un acte inutile, elle monta le son de la radio. Mais même en étant à fond, la chanson n’étouffait pas ce que Lydia aurait voulu qu’elle étouffe.

Elle le sentait arriver, le point de non-retour. Ses mains sur ses oreilles ne changeaient rien, le bruit était à l’intérieur. Le cri enfla dans sa gorge, finit par exploser : elle hurla.

Enfin. Le marteau contre l’enclume s’était tut. Lydia éteignit la radio, et le silence fut soudainement tel qu’il l’étourdit. Sur la place du passager, son téléphone vibra. Elle avait reçu un message. Elle inspira profondément, profitant du calme ambiant, et y jeta un coup d’œil. Un léger soupir, mi-attendri mi-inquiet, s’échappa de ses lèvres. Sans répondre, elle tourna la clé et démarra sa voiture, prenant la direction de l’hôpital.


Avant d’ouvrir la portière, la jeune fille vérifia son reflet dans son rétroviseur. La dernière chose dont Stiles avait besoin, c’était que ses amis ressemblent… à elle en cet instant. Décoiffée, les larmes aux yeux… Un désastre. Si elle ne se montrait pas forte, elle allait empirer les choses.

Au rez-de-chaussée, on lui indiqua la salle adéquate, et elle s’engouffra dans l’ascenseur. Arrivée au troisième étage, elle s’engagea dans le couloir sinistre, trop bien éclairé pour être chaleureux. La porte de la salle des IRMs était entrouverte. Le shérif et Melissa discutaient avec le docteur, dans un coin. S’approchant doucement de Stiles, un sourire crispé sur les lèvres, elle lui attrapa main et la serra aussi fort qu’elle put, se rassurant en même temps.
« Hey. Comment tu te sens ? »
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

kiss my eyes and lay me to sleep

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» People who say they sleep like a baby usually don’t have any.
» Hazel -- Behind Green Eyes .
» Kiss me goodbye [PV Natasha]
» Aden | Your kiss it could put creases in the road

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lose your mind :: Beacon Hills :: Back Bay :: Hôpital-