Forum RPG basé sur la série Teen Wolf et plus particulièrement sur la saisons 3B, à la clé tout un tas de loups-garous et d'autres espèces surnaturelles
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Druids wanted

Les druides sont en sous-nombre, veuillez privilégier ce groupes.
Les banshees ne sont plus acceptées.
Top-site

N'oubliez pas de voter toutes les deux heures pour LyM.
Retrouvez le sujet par-là

Partagez | .

Bright eyes, they glow in the dark ft Peter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message

Invité

Invité
Infos
Fiche
MessageSujet: Bright eyes, they glow in the dark ft Peter Mar 6 Mai 2014 - 21:56

Bright eyes, they glow in the dark
Hisae & Peter


Une énième bagarre, quelques coups perdus, oui monsieur Nakagawa n'apprécierait décidément pas... Presque quatre coups de téléphone depuis la rentrée, rien que ça, et toujours le même déni, les mêmes explications lorsqu'il demandait à sa fille pourquoi elle faisait usage de la violence au sein de l'établissement. « Il m'a regardé de travers » marmonnait-elle, ou encore « Il aime pas ma tronche, et moi j'aime pas la sienne », Hisae savait qu'elle risquait gros à se comporter de la sorte, mais tout ce qu'elle voulait, c'était qu'on lui lâche la grappe. Elle n'avait pas voulu quitter le Japon, elle y était bien, elle y avait ses amis, ses habitudes, ses boutiques préférées, et cetera. Elle en voulait encore à ses parents et se battre au sein du lycée était sa façon à elle de se venger d'eux et de leur faire comprendre que pour le moment, elle ne se sentait pas comme chez elle dans cette ville. Néanmoins viendrait un jour où elle finirait par se faire virer définitivement de l'établissement, Hisae n'était même pas méchante à la base, ni mauvaise, elle était juste joueuse et un peu provocatrice sur les bords. Seulement elle avait décidé de se défouler sur les autres élèves, en place publique et au premier regard de travers, c'était le coup de poing qui tombait, et pour une fille elle avait de la ressource. Son père l'avait prévenue, au prochain dérapage, il la priverait de sa guitare et de son ordinateur, mais la brune n'avait pas écouté, apparemment son bol de riz ce soir-là était bien plus intéressant à observer. Mais l'autre l'avait bien cherché, à jouer les petits caïds des bacs à sable avec sa bande de débiles gonflés à la pseudo-virilité. Le voilà qui, le nez de travers et en sang, faisait beaucoup moins le malin à l'heure actuelle à l'infirmerie.  Agacée de devoir toujours prendre pour la connerie des autres -qui se porte d'ailleurs très bien sur leur visage-, la japonaise attendait, assise à côté de la porte du bureau du proviseur, en battant l'air de mouvements frénétiques de sa jambe droite. Hisae allait avoir le droit à l'énième sermon de sa vie, ce qu'elle détestait.

Pourtant cette andouille était en retard et la lycéenne, en plus de perdre patience, allait rater l'un des rares cours qui l'intéressait à ce jour, à savoir l'Histoire.  Ils en étaient à la Seconde Guerre Mondiale en plus de ça, et la japonaise ne voulait pas en perdre une miette, surtout pour constater d'elle-même à quel point les américains pouvaient encore garder de la rancoeur envers les siens. Au Japon, les plus anciens avaient accepté leur triste sort, l'occupation des hamburgers et tout ce qui allait avec. Comme elle avait accepté le sien, à peu de choses près qu'être une Kitsune n'était pas si horrible que ça, au contraire, elle n'avait que des avantages à l'être. Perdue dans ses pensées, Hisae ne vit arriver que plus tard ce qu'elle pensait être le proviseur, or ce n'était pas le cas. L'individu qu'elle avait en face d'elle était grand, imposant à sa manière, avec des yeux clairs et perçants, fascinants à dire vrai. Un bel homme avec une expression intrigante. Hisae se sentait repoussée et attirée à la fois, comme si elle n'était plus seule dans son petit monde étrange, mais que son instinct lui dictait de rester prudente et de faire attention. Il lui semblait même l'avoir déjà vu, traîner avec cet imbécile de Stilinski et McCall. Pete, ou Peter, quelque chose comme ça pour en avoir surpris la légendaire discrétion de Stilinski. La japonaise ne savait pas pourquoi cet homme était là. Il n'était pas professeur, pas plus qu'intervenant pour une courte option que trois élèves du lycée suivraient l'espace de trois semaines. Pourtant, elle avait l'impression qu'il n'était pas là par hasard, ce jour et ce lieu précis. « Je peux peut-être vous aider ? » dit-elle comme pour briser le silence qui commençait par lui peser. Et, guidée par son intuition, elle ajouta : « Si vous cherchez McCall, il est certainement en cours, ou il sèche, une habitude pour lui, à ce qu'on m'a dit. », Soudain prise d'un doute, elle regarda le trentenaire dans les yeux derechef, Etait-il venu pour elle ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
Infos
Fiche
MessageSujet: Re: Bright eyes, they glow in the dark ft Peter Mar 6 Mai 2014 - 22:55



Peter & Hisae


Peter s'était rendu au lycée de Beacon Hills ce matin. Décidément on y entrain comme dans un moulin! Personne ne semblait faire plus attention que ça au fait qu'un type de son âge dont ils avaient rarement (voir jamais) vu la tête se promenait dans les couloirs. Ce n'était certes pas la première fois qu'il passait ici, et surement pas la dernière... Il ne cherchait pas Scott, loin de la, ni même Stiles ou cette jeune rousse, Lydia. Non, ce jour la il avait un tout autre objectif... Il n'y a pas si longtemps, alors qu'il utilisait ses yeux de loup-garou pour guetter la ville, il avait remarqué une aura étrange autour d'une jeune demoiselle elle aussi étrange. Il ne voulait pas en tirer de conclusion trop hâtive malgré le fait qu'il soit l'un des mieux informés à Beacon Hills quand au surnaturel. A croire que les autres loups-garous étaient des incultes... Bref! Aujourd'hui donc il s'était rendu au lycée avec pour objectif de voir la demoiselle en question. Ce qu'il lui dirait ? Franchement il s'en moquait, il improviserait bien au moment voulu, il avait toujours agit ainsi et son sens de la répartie lui avait rarement fait défaut. Il avait déjà enregistré son odeur par le passé, repéré le parfum qu'elle portait. Par chance il n'y en avait pas beaucoup qui portait celui-ci au lycée. Une fois qu'il avait passé les portes du hall il s'était donc dirigé, guidé par son odorat, jusqu'au bureau du proviseur. Elle était la, assise sur une chaise à attendre que ce dernier arrive. Il allait en mettre du temps. Il avait été appelé à l'extérieur, une urgence semble-t-il. Et avant qu'il ne puisse se rendre compte qu'il s'agissait la d'une fausse alerte son véhicule avait été mit hors d'état. Un pneu crevé ce n'est pas si compliqué à changer, mais quatre ?! Sans oublier l'énorme trace de griffe sur l'aile droite... Une bête féroce parait-il. C'était en tout cas ce à quoi il allait conclure. Peter avait donc le champ libre pour discuter avec la demoiselle.

- Si vous cherchez McCall, il est certainement en cours, ou il sèche, une habitude pour lui, à ce qu'on m'a dit.

McCall... Mais oui, biensur. Peter esquissa un petit sourire en coin. Non, ce n'était définitivement pas lui qu'il cherchait. Mais si elle le pensait c'était qu'elle avait déjà dut les voir discuter ensemble. Autrement dit il y avait surement des chances qu'elle sache déjà qui il était, dans une certaine mesure... Mieux valait qu'elle ne connaisse pas tout.

- Ce n'est pas lui que je cherche.

Il lança un coup d'oeil vers le bureau vide avant de finalement s'asseoir à côté de la demoiselle. Ils avaient tout leur temps. Le proviseur devait appeler une dépanneuse en premier temps, et la police sans doute. Régler tout ça lui prendrait surement la journée entière.

- A mon avis tu risque d'attendre le proviseur un bon bout de temps. Il a d'autres priorités.

Il lui adressa un sourire. Il ne cherchait pas à l'effrayer, même si d'après certains il avait toujours une allure peu rassurante.

CODAGE DE © MRS HYDE
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
Infos
Fiche
MessageSujet: Re: Bright eyes, they glow in the dark ft Peter Jeu 8 Mai 2014 - 15:19

Bright eyes, they glow in the dark
Hisae & Peter



Hisae aurait-elle dû prendre peur ou même se sentir menacée ? Non. Pour la simple et bonne raison qu'égoïstement, elle se disait qu'en sachant se défendre, elle n'aurait à craindre rien ni personne. C'était prétentieux, mais c'était son attitude. Elle prenait des cours d’aïkido depuis toute petite, et plus ils étaient costauds, mieux c'était, pour retourner leur force contre eux. Jusqu'à une certaine limite. La japonaise avait toujours ce sentiment de répulsion et d'attirance à la fois, qui la faisait tantôt frémir, tantôt trembler, par vagues, au bout des doigts, dans les poignets, sur la nuque. Cet espèce d'instinct animal, enfermé au plus profond d'elle-même, lui disait qu'elle était en danger, qu'elle n'était pas en présence d'un allié. La fille normale, elle, se disait qu'elle en avait marre d'être sujette à des réflexions surnaturelles et que s'il devait arriver quelque chose, eh bien soit, il fallait bien vivre sa vie, être piégé, faire des erreurs. C'était ce qui rendait l'adrénaline si savoureuse. Hisae sortit son portable et ses écouteurs mais n'en posa qu'un sur l'une de ses oreilles, à l'opposé de la place que l'homme venait de prendre, au cas-où il déciderait de lui parler de nouveau. Ce qui fut le cas. Effectivement, il ne cherchait pas McCall, étrangement, ce qui redoubla l'attention de la jeune femme.  Elle se sentit davantage mal à l'aise et tourna la tête vers lui tandis qu'elle baissait le volume de sa musique. Le proviseur ne viendrait pas... « Pourquoi j'ai l'impression que vous y êtes pour quelque chose... Écoutez, si vous êtes un genre d'assistant social ou de psychiatre, je ne suis ni folle, ni bipolaire, ou schizophrène, je suis une fille en parfaite santé. Ce n'est pas ma faute si certains ici sont complètement débiles. Moi je me sens parfaitement bien dans ma tête. ».

Elle soupira. Est-ce que le proviseur, malgré toute son autorité, avait le droit de faire ce genre de choses après tout ? Hisae ne le pensait pas. Surtout qu'elle était suivie par un bon médecin, qu'elle avait passé la visite médicale avant d'entrer dans ce lycée, et bien qu'elle en voulait à ses parents, elle s'entendait très bien avec eux en général, du moins jusqu'à leur arrivée aux Etats-Unis. L'homme lui sourit et elle n'en fut que plus intriguée encore. Comme le proviseur ne viendrait pas, elle pourrait s'en aller et profiter de ce cours qu'elle voulait tant suivre sans remords ou sans craindre des répercutions, pourtant elle ne bougea pas, les yeux toujours rivés sur lui. Elle haussa un sourcil et détourna la tête. « Vous êtes effectivement venu pour moi. » dit-elle en se levant d'un bond de sa chaise. « Pourquoi ? Qu'est-ce que vous voulez ? ». Là, elle n'était plus très rassurée. « Je sais qu'avoir un fan-club à mon nez doit être amusant, quoiqu'un peu glauque, mais à préférer je voudrais juste qu'on me laisse tranquille, d'accord ? Je vais avoir cours là en plus, alors... ». Une fois encore, elle ne comprenait pas pourquoi ses jambes refusaient de l'éloigner davantage de cette situation gênante.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
Infos
Fiche
MessageSujet: Re: Bright eyes, they glow in the dark ft Peter Ven 9 Mai 2014 - 0:21



Peter & Hisae


Elle semblait... mal à l'aise. Pas étonnant! Peter donnait souvent ce genre d'impression, à croire qu'il était entouré d'une aura malsaine et glauque mais attirante à la fois. Hisae lui fit comprendre qu'elle se doutait qu'il y était pour quelque chose quant à l'absence du proviseur. C'était... entièrement vrai, mais il ne pouvait décidément pas le lui dire clairement.

- Ce n'est pas ma faute si certains ici sont complètement débiles. Moi je me sens parfaitement bien dans ma tête.

Cette réflexion le fit sourire. Décidément elle avait un caractère bien à elle. Effectivement le lycée était un nid à adolescents à problèmes, mal dans leur peau et sans doute s'y cachait quelques futurs malades mentaux. Cette ville avait un sérieux problème à ce niveau la. Peter lui même en était surement un bon exemple. Légèrement penché en avant, les bras sur les genoux, les mains l'une dans l'autre, il observait Hisae.

- Vous êtes effectivement venu pour moi.

La demoiselle était plutôt perspicace. Elle se leva brusquement. Il ne la quitta pas des yeux. Il l'observait, guettant la moindre réaction de sa part. Elle semblait inquiète, vraiment inquiète et il y avait surement de quoi. Peter était loin d'être un gentil petit agneau.

- Rassures-toi, je ne te veux aucun mal. Le proviseur va bien aussi. Il n'y aura aucun blessé aujourd'hui, du moins pas de ma part.

Il se leva à son tour, lui faisant face. Les couloirs se vidaient petit à petit, les élèves retournaient en cours les laissant bientôt seuls devant la porte du proviseur.

- Tu peux partir maintenant si tu le souhaite. Retourner en cours ou aller prévenir la police si je t'effraie autant. Mais si tu est resté plantée la je pense que c'est parce que tu veux en savoir plus. Je me trompe ?

Il marqua une petite pause avant de s'asseoir à nouveau sur l'une des chaises. Si Hisae allait se plaindre à la police ils allaient la prendre pour une folle. Peter était pour tout le monde mort, un cadavre et rien de plus.

CODAGE DE © MRS HYDE
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
Infos
Fiche
MessageSujet: Re: Bright eyes, they glow in the dark ft Peter Ven 9 Mai 2014 - 1:06

Bright eyes, they glow in the dark
Hisae & Peter



Hisae demeurait perplexe.  Elle maugréa même et s'offusqua quand l'individu l'invita à aller voir la police s'il lui faisait aussi peur. Elle n'avait pas peur, ou du moins même si c'était le cas, elle ne l'aurait jamais confirmé, juste pour ne pas lui laisser ce plaisir. Elle était juste mal à l'aise et intriguée. D'entre tous les élèves de ce lycée, aucun ne faisait réellement attention à elle -si ce n'est pour l'emmerder-, et c'était un adulte -autre que le proviseur- qui semblait trouver de l'intérêt à se pencher sur son cas. Si ce n'est parce que c'était un genre de vieux pédophile tordu -néanmoins Hisae lui aurait volontiers donné le bénéfice du doute avec un charisme et des yeux pareils-, cela ne pouvait pas encore être pour ses notes puisqu'elle n'avait pas encore fait ses preuves au cours des examens. Il n'y avait qu'une seule raison, et cela ne réjouissait pas la japonaise. Avait-elle commis un impart ? N'avait-elle pas fait assez attention ? Il était vrai qu'elle avait découvert ce qu'elle était quelques semaines à peine avant de déménager à Beacon Hills et qu'elle ne parvenait pas encore tout à fait à contrôler ce qu'elle était. Néanmoins, de ce que lui avait dit sa mère, il n'y avait aucun Kitsune en dehors du Japon, pour peu qu'une famille de Japonais ait déménagé dans le pays. Et ce type n'avait pas une tête de japonais.

Le "Qui est-il ?" n'avait donc plus tellement de raison d'être, là en l'occurrence un "Qu'est-il ?" avait plus de sens. Avait-il vu ses yeux ? Son aura ? Mais comment ? Se lancer dans ce genre de questionnement à voix haute lui vaudrait un aller simple vers la première maison de dingues de la région. Le lot du surnaturel, devoir mentir au commun des mortels, et ne jamais pouvoir s'exposer sur des photos... Allez expliquer ça aux gens normaux à l'ère du tout numérique, ou une photo est vite prise avec un portable pour être balancée sur Facebook... Encore heureux pour la lycéenne, ce phénomène était tout récent, mais elle voulait vite s'en débarrasser. L'excuse du montage photoshop automatique était devenue peu crédible. Les couloirs se vidaient, autant dire adieu à son cours. La curiosité d'Hisae était pour cette fois plus importante que sa soif de connaissances. « D'accord, admettons que je suis curieuse, que je veuille savoir pourquoi vous êtes venu me chercher. Je précise que je n'ai pas peur, et que je n'ai pas besoin de la police pour me défaire de quelqu'un. Vous êtes un type sacrément bizarre vous savez ? Vous avez une tête de psychopathe, mais j'imagine que le fait qu'elle soit handsome a dû vous sauver la mise plusieurs fois... M'enfin... ».

Elle écarta les bras comme pour signifier qu'elle était prête à écouter et qu'elle attendait. Elle préférait rester debout, juste au cas où. « J'imagine que d'obtenir des informations sur vous ne sera pas gratuit et qu'en contre-partie je devrai moi aussi vider mon sac. Je vais y réfléchir pendant que vous parlerez. »
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
Infos
Fiche
MessageSujet: Re: Bright eyes, they glow in the dark ft Peter Ven 9 Mai 2014 - 21:32



Peter & Hisae


La demoiselle resta debout, postée devant Peter. Elle ne semblait pas encore en confiance et ça se comprenait. Elle avait bien raison de se méfier même si dans l'immédiat Peter voulait davantage savoir ce qu'elle était plutôt que de la prendre pour cible. Il avait déjà certains doutes, certaines théories mais n'était pas sur à cent pour cent. C'était la première fois qu'il voyait ce genre de chose et préférait ne pas trop se hâter.

- Vous avez une tête de psychopathe, mais j'imagine que le fait qu'elle soit handsome a dû vous sauver la mise plusieurs fois... M'enfin...

Peter esquissa un petit sourire amusé. Elle avait de la répartie et ce n'était pas pour lui déplaire. Les gens trop... calmes et gentils avaient généralement quelque chose à cacher ou tout du moins une personnalité pas si belle que ça en fin de compte.

L'asiatique le laissa parler en premier. Elle voulait sans doute prendre le dessus sur la conversation. Elle pensait surement qu'il la laisserait décidé de si elle allait lui révéler ce qu'elle était pendant que lui révélait ce qu'il était ? Tout ça sans la moindre certitude ? Amusant... Mais Peter obtiendrait de toute façon l'information qu'il désirait, d'une façon ou d'une autre... Mieux valait directement entrer dans le vif du sujet. Peter n'hésita donc pas sur les mots qu'il allait prononcer.

- J'ai déjà vu ton aura, vu ce que tu es de mes propres yeux. Il ne me reste qu'un nom à mettre dessus. Tu pensais être la seule chose surnaturelle dans les parages ? Détrompes-toi. Beacon Hills est un véritable nid à bizarreries et il se trouve que j'en connais pas mal. Si tu es suffisamment curieuse pour en savoir plus, sait-on jamais ça pourrait t'être utile de savoir si tu es menacée ou non, je peux te fournir ces informations à condition bien sur que tu m'en dise plus sur ce que toi tu es.

Comme pour soutenir ses dires, lui montrer qu'il n'était pas entrain d'essayer de la duper avec de simples paroles il dévoila ses yeux de loups, deux yeux bleus froids et intenses.

CODAGE DE © MRS HYDE
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
Infos
Fiche
MessageSujet: Re: Bright eyes, they glow in the dark ft Peter Lun 12 Mai 2014 - 16:45

Bright eyes, they glow in the dark
Hisae & Peter



Hisae n'aurait pu se trouver dans pire impasse. Elle était droite comme un piqué, compassée et pantoise. Comment un inconnu pouvait en savoir autant sur elle sans qu'ils ne se soient rencontrés auparavant ? Sa mère lui avait fait promettre de toujours rester discrète sur le sujet et à moins d'être folle alliée, Hisae gardait le silence pour son propre bien. La jeune femme ne voulait pas devenir une bête de foire du jour au lendemain, elle n'avait même pas pris de photo personnelle depuis des lustres  et son Facebook était vide de contenu. Le "vu de mes yeux" la désarçonna davantage encore. A moins d'avoir l'objectif d'un appareil photo intégré dans les prunelles et les globes oculaires, la plaisanterie n'était pas tellement fameuse, mais vu la situation... Ce n'est que lorsqu'il lui montra le changement de couleur de ses iris que la jeune femme eut une réaction  digne de ce nom.

Hisae prit une position un peu plus défensive et toisa l'inconnu, ses yeux devenus froids, d'un bleu acier intrigant. Elle n'était pas la seule bizarrerie du coin, quelle blague ! Ses parents étaient-ils venus à Beacon Hills en connaissance de cause ? Un petite discussion entre eux s'imposait, dans la minute si elle le pouvait ! Lui voulait savoir ce qu'elle était, il la disait menacée, mais de qui ? Et pourquoi ? Elle se sentit tout à coup paranoïaque. "Hé, hé, hé ! Pause ! Deux minutes !" dit-elle en levant presque l'index pour l'arrêter. Elle souffla un instant. "Vous n'en êtes pas un, si vous ne savez pas ce que je suis. Je veux dire, un Kitsune." Il venait d'avoir ce qu'il voulait, pour le coup, alors à lui de répondre.

"Vous n'en êtes pas un... Qui voudrait s'en prendre à moi ? Je veux dire pas juste pour une histoire d'ego froissé, mais bien au point de vouloir ma peau, bordel ! Il y a encore deux jours, personne ne savait pour moi, et là, bim, le premier qui débarque joue les "awkward eyes" ! Combien êtes-vous à savoir ? Non, non, la question la plus importante pour l'instant est plutôt : Qu'est-ce que vous êtes ?". Hisae était hébétée, elle se sentait même furibonde ! Elle avait horreur de se faire manipuler par les autres alors que ses propres parents lui mentent ? C'était la goutte d'eau qui faisait déborder le vase. Elle décida de s'asseoir de nouveau, mieux valait prendre le temps de réfléchir. "Je ne suis pas dangereuse, si c'est ce que vous voulez savoir. Enfin pas tout le temps.". Il suffisait de dire qu'elle pouvait se doucher -littéralement- dans les flammes pour que de suite, elle s'en sorte plus... Imposée.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
Infos
Fiche
MessageSujet: Re: Bright eyes, they glow in the dark ft Peter Lun 12 Mai 2014 - 17:50



Peter & Hisae


Hisae semblait... affolée. Ça n'avait rien d'étonnant vu ce qu'il venait de lui lâcher. Elle lui révéla finalement être une kistune. C'était ce qu'il lui avait semblé. Ce n'était donc pas juste un mythe! C'était à la fois... inquiétant de savoir qu'il y avait d'autres créatures encore et à la fois exaltant, du moins s'il parvenait à s'en faire une alliée. Peu de personnes par ici devaient savoir que ce genre de créature existe et ça pouvait être un fameux avantage sur les autres loups-garou. Restait à découvrir par la suite quels genre de choses elle était capable de faire.
La japonaise lui déversera un flot de questions avant de se calmer légèrement et de décider de s'asseoir. C'était surement plus prudent en effet.

- Je ne suis pas dangereuse, si c'est ce que vous voulez savoir. Enfin pas tout le temps.

Elle ne semblait pas dangereuse, en effet, du moins pas volontairement. Peter s'y connaissait en détraqués psychotiques, il paraîtrait d'ailleurs que lui même en est un.

- Rassures-toi, personne ne te veux de mal. Pour le moment. Cela dit ce serait plus prudent de te mettre au courant de ce qu'il y a à Beacon Hills. Peut-être pas tout de suite, pour ne pas trop t'effrayer en un coup. Sache juste que tu dois faire attention, il y a ce que l'on nomme des chasseurs dans les parages. Avec un peu de chance ils ignorent encore que les kitsune existent.

Il lui adressa un sourire. Peter jeta un coup d'oeil alentour pour s'assurer, une fois de plus, que personne n'était trop proche pour les entendre. Il fallait espérer qu'aucun loup-garou ne tende l'oreille, mais les jeunes du lycée devaient être occupés à leurs cours.

- Je suis un loup-garou. Pas de panique, on n'est pas exactement des fou furieux comme dans les histoires que tu as du entendre. Je le suis depuis suffisamment longtemps que pour savoir me contrôler.

Ses yeux étaient revenus à la normal. Le couloir était vraiment calme, très calme, peut être trop calme même. Peter finit par sortir un papier de sa poche sur lequel il inscrivit un numéro de portable. Il le tendit à la demoiselle.

- Si un jour tu as besoin d'aide ou simplement envie d'en savoir plus tu peux me contacter la.

CODAGE DE © MRS HYDE
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
Infos
Fiche
MessageSujet: Re: Bright eyes, they glow in the dark ft Peter Mar 13 Mai 2014 - 21:50

Bright eyes, they glow in the dark
Hisae & Peter


Hisae n'aurait jamais cru possible qu'il puisse exister des chasseurs de tout et n'importe quoi à cette période. Apparemment, certaines personnes croyaient amusant de continuer à se la jouer justiciers face à des créatures qu'ils méconnaissaient et qui n'étaient pour la plupart même pas dangereuses. A quand le moment où certains d'entre eux -pour peu que ce type louche dise réellement la vérité- la confondraient avec un taré aux yeux brillant vraiment creepy et lui tirerait une balle en plein front ? A moins qu'ils en soient encore aux arbalètes, aux pieux dans le coeur et aux bains d'huile bouillante ? La japonaise espérait vraiment que ces chasseurs n'aient pas connaissance de ce qu'elle était. Elle avait presque envie de prendre un billet d'avion en aller-simple pour retourner illico au Japon, retrouver Akito et sa vie presque normale. Beacon Hills était un trou à emmerdes, et elle les attirait comme un aimant.

Elle eut presque envie de rire quand il lui avoua être un loup-garou, le genre de rire nerveux qu'on ne peut contrôler et qui vous prend aux tripes parce que vous avez l'impression de nager dans la quatrième dimension. "Par pitié ne me dîtes pas qu'il y a aussi des vampires dans le coin car je crois que je vais définitivement péter un câble..." marmonna-t-elle entre ses dents. A l'entendre parler ainsi, quelque chose disait à Hisae que les loup-garous n'étaient pas tous si confiants et que certains devaient même avoir tendance à vouloir dépecer vivants des gens dans le coin, ou en tout cas il y en avait d'autres, et ils pouvaient être plus imprévisibles qu'elle ne le serait jamais. Savoir qu'elle ne risquait pas de finir en kit Ikéa dans la minute la rassura quelque peu, mais à la pleine lune alors ? N'étaient-ils pas tous censés péter littéralement les plombs et partir hurler à la mort dans la forêt ? Comme dans Harry Potter quoi.

La jeune femme ne s'attendait pas à ce que le loup-garou lui donne son numéro de téléphone. Au cas où, selon lui. Hisae le prit entre ses doigts fins et analysa le numéro, pour vérifier qu'il ne lui donnait pas une suite de numéros factices ou qu'il en manque un. Elle releva les yeux vers lui. Elle n'avait pas confiance mais elle était intriguée. Quand bien même il lui proposait de l'aide, il y avait toujours un prix à payer derrière. Celui de l'anxiété, la psychose qu'il avait installé en elle. Elle s'en doutait, et pourtant, il était vraiment doué. "J'y penserai..." dit-elle tout bas. "Je devrais aller en cours cette fois, sans quoi je vais vraiment finir par avoir des problèmes.". Et il entendrait sans doute parler d'elle plus vite que prévu... Sur ce, elle tourna les talons, jugeant la conversation achevée.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
Infos
Fiche
MessageSujet: Re: Bright eyes, they glow in the dark ft Peter Jeu 22 Mai 2014 - 21:21



Peter & Hisae


- Par pitié ne me dîtes pas qu'il y a aussi des vampires dans le coin car je crois que je vais définitivement péter un câble...

Peter décida de lui répondre très sérieusement histoire de la déstabiliser un peu davantage. Pourquoi ? Parce que c'était amusant de la voir désemparée face à toutes ces nouvelles. Oui, Peter était quelqu'un d'un peu sadique - un peu ? - Il aimait se jouer des autres et observer leurs réactions, au risque bien souvent de se prendre des coups.

- Des vampires ? Je ne pense pas. Je n'en ais jamais croiser, pas par ici en tout cas mais qui sait, ils existent peut-être réellement...

Il esquissa un petit sourire à son attention. Il aimait bien installer le doute chez les autres, leur faire croire ce qu'il avait envie de leur laisser croire. Il l'observa donc, faisant attention à ses moindres gestes. Elle observa le numéro qu'il lui avait donné, sans doute pour vérifier s'il était probable ou non. Pourquoi lui aurait-il donné un faux numéro ?

- Je devrais aller en cours cette fois, sans quoi je vais vraiment finir par avoir des problèmes.

Et elle tourna les talons, s’apprêtant à retourner en cours. Dommage, il aurait bien joué plus longtemps avec elle. Il se releva de la chaise sur laquelle il s'était assis.

- Evite de regarder de travers tes camarades. Certains sont des loups-garous, il y en a d'ailleurs pas mal par ici, mais mieux vaut qu'ils ignorent que tu es au courant qu'il en existe dans les parages. Certains peuvent se montrer très violents s'ils se sentent menacé d'une quelconque façon...

Il savait que ce n'était pas le cas des jeunes loups du lycée. Scott et Isaac étaient du genre plutôt calme pour des loups et détestaient s'en prendre à des gens sans bonne raison, mais installer une certaine paranoïa chez Hisae l'amusait.

CODAGE DE © MRS HYDE
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Infos
Fiche
MessageSujet: Re: Bright eyes, they glow in the dark ft Peter
Revenir en haut Aller en bas

Bright eyes, they glow in the dark ft Peter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Everytime I close my eyes, it's like a dark paradise. ₪ 2 fév, 20h50
» when i close my eyes, it's like a dark paradise ▽ Cassiopée | Terminée
» Every time I close my eyes it's like a dark paradise
» TURN around, bright eyes! ❖ PLAYGROUND LOVE
» Summer Davis - Devil behind blue eyes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lose your mind :: Have fun :: RP-