Forum RPG basé sur la série Teen Wolf et plus particulièrement sur la saisons 3B, à la clé tout un tas de loups-garous et d'autres espèces surnaturelles
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Druids wanted

Les druides sont en sous-nombre, veuillez privilégier ce groupes.
Les banshees ne sont plus acceptées.
Top-site

N'oubliez pas de voter toutes les deux heures pour LyM.
Retrouvez le sujet par-là

Partagez | .

Take a deep breathe | Stydia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message

Invité

Invité
Infos
Fiche
MessageSujet: Take a deep breathe | Stydia Mer 30 Déc 2015 - 22:15
Take a deep breathe
stydia


And now here is my secret, a very simple secret: It is only with the heart that one can see rightly; what is essential is invisible to the eye.”  - Antoine de Saint-Exupéry, The Little Prince quote


✻✻✻

Assise sur la chaise de son bureau, Lydia s'amuse à taper son stylo contre son cahier de mathématiques. Le rythme rappelle clairement l'air d'un son bien connu des Beatles. Assez vintage comme chanson quand on y pense, mais elle aime se la jouer vieux-jeu de temps en temps. Et aujourd'hui était le cas apparemment. Sauf qu'elle n'arrivait pas à comprendre le problème qu'elle avait sous les yeux. Elle était pourtant sur d'être proche de la solution, elle était sous ses yeux et en même temps, si loin.. Rah ! Ca la mettait dans tous ses états. Légèrement irritée, elle décide de sortir son téléphone portable de la poche de son gilet. Automatiquement, elle regarde les derniers messages envoyés : Alison, Scott, Stiles.. Elle sourit. Il était temps de sortir le bout de son nez, et pour cela rien de mieux que de faire appel à un bon ami !

Destinataire : Stiles

Hey ! Prépares toi, je passe te prendre dans trente minutes chez toi pour aller faire un tour. On en a bien besoin.
Délivré à 16h31

Le message une fois envoyé, elle se dirige vers sa salle de bain. Elle brossait ses cheveux, continuant de fredonner la chanson qui lui passait en tête, et ramenait le tas de mèches rousses en une queue de cheval, où quelques mèches par-ci, par-là s'échappaient. Elle se repoudrait aussi un peu le nez, remettait un peu de son rouge à lèvre rouge et là voilà totalement prête pour aller se balader dans la ville qu'elle connaissait par coeur. Tout en descendant les escaliers, elle prévient sa mère qu'elle sort. « Je serais de retour pour le dîner si tout va bien. » Oui, mieux valait préciser. On ne sait jamais ce que réserve la suite de la journée. Lydia récupère ses clés, et monte dans la voiture. Elle arrive deux minutes avant l'heure devant la maison du Stilinski. Elle sort, sonne à la porte qui ne tarde pas à s'ouvrir. « Salut. » Souriant légèrement, elle prend sa main sans attendre de réponse et l'emmène jusqu'à sa voiture. Elle monte sans même faire attention si le brun faisait de même. « Bon. J'ai pensé que ça te ferais du bien de faire un tour. Je te paye un starbuck, ça te convient ? » Après tout, il n'y avait rien de mieux qu'un bon café, en bonne compagnie pour finir une journée en beauté. Et puis, elle arriverait peut-être à oublier ce fichu exercice de mathématiques qui n'arrêtait pas de lui retourner le cerveau, comme si.. Les chiffres s'amusaient à danser devant ses yeux. C'était plutôt étrange et assez impossible à expliquer. Elle appuya sur l'accélérateur. « Comment tu vas ? » Sans vraiment faire attention, elle laissa ses mains guider la voiture. Et au lieu de tourner à droite pour aller vers le centre-ville, elle alla vers la gauche. On distinguait déjà la forêt.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas

Don't be afraid of the dark
Infos Messages : 1412
Date d'inscription : 07/03/2014

Fiche
More about
Relations :
Inventaire:
MessageSujet: Re: Take a deep breathe | Stydia Dim 3 Jan 2016 - 3:09
Take a deep breath
Les choses ne s’arrangent pas vraiment pour toi. Tu as toujours autant de mal à trouver le sommeil et tes crises de somnambulismes sont de plus en plus fréquentes. Si Derek n’avait pas été là la dernière fois tu te serais certainement retrouvé en bas de cette falaise et franchement tu n’aurais pas été beau à voir. Tu ne sais pas vraiment ce qui te prend, mais tu n’oses pas vraiment en parler aux autres. Allison voit sa tante partout, alors qu’elle est morte et Scott n’arrive toujours pas à contrôler ses nouveaux pouvoirs. Alors autant dire qu’ils ont d’autres chats à fouetter que de s’occuper de tes problèmes de lecture ou de sommeil. Comme souvent, tu préfères te débrouiller tout seul. Ça a toujours été comme ça, tu aides les autres, mais quand il s’agit de toi, tu préfères règles les choses seul. Seulement, cette histoire commence à te fatiguer, tu peux sentir ton corps peu à peu perdre son énergie, toi l’hyperactif. C’est plutôt étrange comme sensation d’ailleurs. T’as l’impression d’être drainé de l’intérieur. Une sorte de vers solitaire dans le cerveau. Faudrait que tu regardes sur internet si c’est possible d’ailleurs. C’est peut-être la solution à ton problème.

En attendant, t’essayes de t’occuper. Ces derniers temps t’évites ton père un maximum. Lui non plus tu ne veux pas qu’il s’inquiète. Il l’est déjà assez quand tu le réveilles en pleine nuit à cause de tes cauchemars. Tu ne veux pas en rajouter. T’es entrain de regarder sur le net après l’existence d’un quelconque vers de cerveau quand ton téléphone sonne dans ta poche. Il te faut un petit moment pour pouvoir lire les quelques mots envoyés. T’es surpris de voir le nom de Lydia s’afficher. Il y a encore quelques mois, tout ça t’aurais paru tellement irréel et pourtant, maintenant tout ça est bien réel. Comme quoi les choses peuvent vite changer quand on y pense. Elle te proposes de sortir. Ça ne devrait pas te faire de mal. Après tout, ça ne doit pas être très bon pour toi de rester enfermer dans ta chambre aussi longtemps. Prendre l’air ne peut que t’être bénéfique. Alors du coup, tu passes dans ta salle de bain pour te passer de l’eau sur le visage, histoire de ne pas trop avoir l’air d’un zombi. Tu fais de ton mieux du moins puis après avoir regardé l’heure, tu descends. Ton père n’est pas là, il travaille. C’est certainement mieux comme ça. Tu n’as de comptes à rendre à personne. On tape et tu n’as même pas le temps de dire quoique ce soit que la rousse t’attires hors de chez toi. « Hey…  » Tu prends juste le temps de refermer la porte derrière toi et tu te diriges dans la même direction qu’elle, jusque sa voiture. Si ça n’avait tenu qu’à toi, tu aurais certainement préféré prendre ta bonne vieille Jeep. Rosco est bien plus fiable d’après toi, mais quelque chose te dis que Lydia n’aurait pas été d’accord et tu ne te sens pas vraiment la force d’avoir ce genre de discutions avec la Martin. « Starbucks ça me va  » répond-t-il simplement. Du café. Ouais, c’est une bonne idée. Il te faut au moins ça pour te garder éveillé de toute façon. Tu t’installes à côté de la conductrice et t’attaches ta ceinture.

Tu hausses les épaules quand elle te demande comment tu vas. Tu ne sais plus quoi répondre à cette question. C’est plutôt flou dans ta tête et tu commences à être à court d’excuse pour expliquer tout ça. « Ça va » mens-tu, qu’est-ce que tu voulais lui dire d’autre ? Que tu n’as pas dormi depuis des jours et que dès que tu le fais tu te retrouves dans des situations impossibles sans savoir comment tu as fais pour t’y retrouver ? Non, elle te prendrais pour un fou et franchement tu n’as pas besoin de ça. « Et toi ? Tu as l’air préoccupée. » L’avantage d’être observateur, c’est que tu peux voir des choses que les autres essayent de cacher et surtout facilement détourner la conversation à ton avantage. Tu ne regardes pas vraiment la route, tu as tourné la tète pour pouvoir observer la jeune femme. Elle est toujours aussi belle. Tu t’es toujours demandé comment elle faisait pour l'être autant. Tu ne t’en lasses pas, tu pourrais la regarder des heures sans jamais t’en lasser. Si seulement elle savait, les choses seraient peut-être plus simples, mais on dirait qu’elle est imperméable à tout ça. Avec le temps, tu as fini par te faire à l’idée, Lydia ne restera qu’un rêve pour toi. Encore faut-il que tu puisse dormir de nouveau…
© 2981 12289 0

▌│█║▌║▌║▌│█║▌║▌║▌│█║▌║▌║▌│█║▌║▌║

Don't get too close it's dark inside
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lose-your-mind.forumactif.org

Invité

Invité
Infos
Fiche
MessageSujet: Re: Take a deep breathe | Stydia Lun 4 Jan 2016 - 22:10
Take a deep breathe
stydia


And now here is my secret, a very simple secret: It is only with the heart that one can see rightly; what is essential is invisible to the eye.”  - Antoine de Saint-Exupéry, The Little Prince quote


✻✻✻


Les mains sur le guidons, elle sort celui-ci un peu trop fort. On peut déjà voir ses doigts blanchir face à la force qu'elle y met. Pourquoi d'ailleurs ? Bonne question. Elle ne s'y attarde pas plus longtemps. Après tout, elle avait décidé de faire cette petite virée avec Stiles pour se détendre et pour penser à autre chose. Il était peut-être enfin temps de s'y mettre sérieusement. Illico, presto ! « Starbucks ça me va » Tant mieux. Un sourire faible s'étire sur ses lèvres. Elle n'aurait pas pu trouver autre endroit de toute façon. Il faut dire que la ville regorge de petits coins adorables à visiter ou pour traîner. Malheureusement, Lydia ne savait pas réellement si cela plairait à Stiles. Il faut dire qu'elle n'avait jamais vraiment pris la peine de s'intéresser au jeune homme. Honte à elle ! Car elle s'était rendu compte il y a quelques temps que cette personne méritait toute son attention. Il était gentil, doux, adorable et surtout, ils formaient une équipe hors-pair de détective. De quoi devenir une personne importante à la petite Martin. Suffisamment, en tout cas, pour qu'elle veuille à son tour prendre soin de lui comme lui l'avait fait alors qu'elle était dans la misère. Enfin, drôle de terme pour expliquer ces petits moments de solitude qu'elle avait croisé. « Ça va » C'était presque dit dans un souffle. Elle savait que c'était compliqué pour lui en ce moment et elle ne voulait pas réellement tourné le couteau dans la plaie. Elle savait par quoi il passait. A quelque chose près. Chacun avait ses tourments et ils devaient tous apprendre à vivre avec. Plutôt compliqué quand on apprend en cours de route toutes ces histoires surnaturelles et que celles-ci pointent leur bout de leur nez au moment le moins propice. « D'accord.. » répondit-elle de la même façon. Non, elle ne chercherait pas à en savoir plus. Si Stiles voulait parler, il le ferait de lui-même et elle ne le forcerait pas. Hors de question qu'elle fasse cela. C'était probablement au dessus de ses forces. D'ailleurs, c'était elle où ces dernières diminuait de plus en plus ? « Et toi ? Tu as l’air préoccupée. » Préoccupée ? Non ! Qu'est-ce qui fait penser cela ? Elle avait du mal placer une mèche de ses cheveux. Elle s'empressa de détacher une de ses mains du volant et de donner un petit coup de main dans sa queue de cheval sauvage. Puis, finalement, elle opta pour un haussement d'épaule. « Non. Ça va. Je vois pas pourquoi tu dis ça. » Ok. Elle sentait le regard de Stiles sur elle, et, parce qu'elle était très prudente en conduisant, elle ne pouvait pas lui lancer le même. Décidément, elle allait finir par penser qu'elle avait vraiment quelque chose sur le visage. Elle soupire. « Quoi ? » C'était directe, froid. Du Lydia Martin tout craché. Mais elle ne se laisserait pas perturber pour autant. A moins que.. Elle freine d'un seul coup. Doux Jésus ! Heureusement qu'ils avaient pensé à mettre leur ceinture de sécurité. « Comment on a atterrit ici ? » Bonne question Lydia. C'est toi qui conduisait. Question plus débile, on meurt. Non, sérieusement. Comment était-ce possible qu'elle soit en plein milieu de la forêt alors qu'elle était censé arriver au Starbucks. Elle fronce les sourcils et sort de la voiture. « Je comprend pas.. » murmure-t'elle pour elle-même, bien que Stiles était déjà à ses côtés et qu'il avait très certainement entendu ses paroles. Elle secoue la tête. « Excuse-moi, je sais pas trop pourquoi on est là. On ferait mieux de retourner à la voiture et aller se chercher ce café, comme il était prévue. » Elle virevolte légèrement pour faire demi-tour et le vent s'incruste dans son cou. Des frissons parcourent son corps et, sans vraiment comprendre pourquoi, elle se sent attirée vers le coin sombre à droite d'elle. Elle comble les quelques mètres avec cet endroit en une dizaine de pas rapide. Elle s'arrête tout aussi brusquement qu'elle ne s'est arrêtée toute à l'heure avec la voiture. Automatiquement, elle pose ses deux autour de sa bouche grande ouverte. Elle détourne même le regard. «  Mon dieu.. » Heureusement qu'elle arrive à supporter de tels horreurs. C'était vraiment écœurant.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas

Don't be afraid of the dark
Infos Messages : 1412
Date d'inscription : 07/03/2014

Fiche
More about
Relations :
Inventaire:
MessageSujet: Re: Take a deep breathe | Stydia Mer 20 Jan 2016 - 0:43
Take a deep breath
Tu es plus calme que d’habitude, enfin en général t’essayes de rester calme quand Lydia est dans les parages, histoire qu’elle ne te prenne pas pour un fou. Enfin, ces derniers temps tu te dis que tu n’as pas besoin de ça pour passer pour un fou, mais ça c’est une autre histoire. Tu es un peu ailleurs, mais tu ne peux pas t’empêcher de remarquer que quelque chose ne va pas chez la jeune femme. C’est un peu étrange, mais après toutes ses années à l’observer tu as appris à déchiffrer la moindre de ses expressions. Bon, à l’époque ça ne te servais pas à grand-chose, puisqu’elle ne savait même que tu existais, mais maintenant qu’elle s’est rendue compte de ton existence c’est beaucoup plus utile. D’après toi du moins. T’es certainement la seule personne qui peut voir le moindre petit changement dans l’humeur de la jeune femme. Cependant, quand elle nie, tu te contentes de hausser les épaules. Elle doit certainement mieux le savoir que toi, puis si elle ne veut pas en parler tu es mal placé ces derniers temps pour l’y forcer.

Tu finis par détourner le regard du visage de la jeune femme pour regarder devant toi. Tu ne veux pas passer pour un stalker non plus. Ce n’est pas ton but. Lorsque ton regard se pose sur la route, tu arques un sourcil. Ce n’est pas exactement le chemin pour le Starbucks, absolument pas même. Tu restes silencieux pourtant, te disant que Lydia a certainement une bonne raison pour vous avoir amené ici. Pourquoi l’aurait-elle fait sinon ? Elle te demande comment vous avez atterri ici et tu hausse les épaules en réponse. « C’est toi qui nous a amené ici… »

Quand tu descend de la voiture, tu ne peux réprimer une sensation bizarre, ce n’est pas tout à fait un pressentiment, mais l’espace d’un instant tu as l’impression d’être traversé d’une joie soudaine, d’une euphorie presque alors que tu t’approches de Lydia. Tu ne pourrais l’expliquer, mais ce n’est pas comme si c’était la seule chose que tu ne pouvais pas expliquer ces derniers temps… tu n’es plus à ça prêt. Puis avant que tu ne puisses dire quoique ce soit, Lydia s’avance vers un endroit un peu reculé, tu la suis sans trop vraiment réfléchir, il est hors de questions que tu la laisses seule ici. Trop de choses ignobles se sont passés dans cette forêt et elle le prouve de nouveau en dévoilant un corps. Tu poses ta main sur l’épaule de la rousse pour lui signifier que tu es là et que tu as l’intention de la soutenir, comme d’habitude, dans ce genre d’épreuve, mais au moment où tes doigts touchent la peau de son cou, une sensation de picotement plutôt agréable parcourt ton bras, jusqu’à remonter le long de ton corps. Si tu ne te connaissais pas aussi bien tu aurais presque pu croire que tu te réjouissais de la situation et de la détresse de la jeune femme. Heureusement, tu le sais très bien, ce n’est pas du tout ton genre. Ça doit être le manque de sommeil qui court-circuite tes neurones.  « Je ferais peut-être mieux d’appeler mon père pour le signaler. Il est peut-être recherché. » tu as l’habitude maintenant de ce genre de situation, tu t’es presque fait à l’idée que celle qui se tient près de toi est le messager de la mort. Ce n’est pas ce qui va changer ta façon de voir Lydia. Elle restera toujours la fille la plus merveilleuse à tes yeux, quoiqu’il arrive.  « Tu devrais peut-être retourner à la voiture, tu trembles. Je vais m'en occuper. » ce n’est que maintenant que tu le remarques, venant passer ta veste autour de ses épaules, pour essayer de la rassurer. Tu ne sais pas vraiment comment tu fais pour être aussi calme, mais tu l’es pourtant et c’est peut-être mieux comme ça, il faut bien que quelqu’un s’occupe de ton ami en attendant l’arrivée de la police.

© 2981 12289 0

▌│█║▌║▌║▌│█║▌║▌║▌│█║▌║▌║▌│█║▌║▌║

Don't get too close it's dark inside
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lose-your-mind.forumactif.org

Contenu sponsorisé

Infos
Fiche
MessageSujet: Re: Take a deep breathe | Stydia
Revenir en haut Aller en bas

Take a deep breathe | Stydia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 06. Rolling in the deep.
» PANSY • rolling in the deep.
» FOLLOW ME DEEP SEA BABY~ ft. keelan
» Breathe Me [Arizona] -Abandon
» Deep ocean (feat Clay)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lose your mind :: Have fun :: RP-