Forum RPG basé sur la série Teen Wolf et plus particulièrement sur la saisons 3B, à la clé tout un tas de loups-garous et d'autres espèces surnaturelles
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Druids wanted

Les druides sont en sous-nombre, veuillez privilégier ce groupes.
Les banshees ne sont plus acceptées.
Top-site

N'oubliez pas de voter toutes les deux heures pour LyM.
Retrouvez le sujet par-là

Partagez | .

The Light of the Beacon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message

Invité

Invité
Infos
Fiche
MessageSujet: The Light of the Beacon Mer 30 Déc 2015 - 17:35
Derek & ? ₰ The Light of the Beacon

Yeah, try not to forget we hit the reset button on a supernatural beacon for supernatural creatures. I think there's a pretty good chance that things are never going back to normal. / Stiles Stilinski


HRP: Ce topic se passe après l’event Halloween.

Le lycée de Beacon Hills… La lumière du phare qui attirait à lui toutes sortes de créatures impossibles. C’était là où Scott & Stiles, entre autres, passaient le plus clair de leur temps. Les journées étaient rythmées par les cours, le même pattern monotone, encore et encore et encore. Derek y avait également été scolarisé, il y a de cela une éternité ou deux. Tant de choses s’étaient passées dans sa vie entre temps qu’il en oubliait qu’il n’avait même pas encore vingt-deux ans. Comment peut-on se sentir aussi vieux en étant toujours aussi jeune ?

La pleine lune n’apparaîtrait pas avant quelques jours, mais ça n’empêchait pas Derek d’être vigilant. Tout pouvait arriver à Beacon Hills, et il était hors de question de relâcher sa vigilance. Régulièrement, Derek passait devant le lycée, faisant semblant de faire son sport quotidien. Ce qu’il n’osait pas se dire, c’était qu’il tournait en rond dans son loft, et que s’il ne faisait rien de ses journées il allait devenir fou. Il n’avait plus de meute sur laquelle veiller, maintenant qu’il était devenu le bêta de Scott. Il restait toute la journée chez lui, à cogiter sur ce qui arriverait et n’arriverait pas. Il n’en pouvait plus d’attendre la prochaine catastrophe.

En réalité, elle était déjà sur eux. Les Onis. Ils étaient venus se crasher à Halloween, mais Derek n’en avait entendu parler que plus tard. Il s’en voulait de ne pas avoir pu être sur place, de s’être rendu inutile. C’était aussi pour ça qu’il tournait en rond autour du lycée en attendant que les cours se terminent. Il brûlait de voir Scott pour savoir comment il allait, et bien sûr, il était inquiet pour Stiles. Faisait-il encore ses terribles cauchemars ? Un mauvais préssentiment rampa sur la peau de Derek, qui frissonna au souvenir.

Bientôt la fin des cours : Derek se posa près d’un arbre, espérant être plus ou moins caché à la vue des lycéens. Pour certains d’entre eux, il ne se faisait pas d’illusions. Son odeur de loup était bien perceptible, impossible à manquer même. Ça ne le dérangeait pas que certaines personnes sachent qu’il était là : il fallait juste s’assurer que ce ne soit pas totalement évident pour les simples humains. Et puis, ce n’est pas parce qu’il avait envie de voir si tout allait bien pour Scott & Stiles qu’il avait forcément envie de leur parler. Il avait conscience de ne pas faire partie du même monde, et leur laisser leur espace pour vivre leur vie d’adolescent paraissait normal. Non, son rôle de chien de garde, toujours en retrait, lui allait bien. Avec tout ce que ça comportait de triste et de pitoyable évidemment, mais ça, il était trop dans le déni pour s’en rendre compte.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
Infos
Fiche
MessageSujet: Re: The Light of the Beacon Mar 5 Jan 2016 - 17:10
Just Another Day
Ft. Derek Hale & Eden O. Ostwood

Encore une nouvelle journée. C'était quelques jours après la soirée d'Halloween à laquelle j'avais participé, déguisé en Edward aux mains d'argent. On sentait la fraicheur arriver de plus en plus, les élèves commençaient à mettre des vêtements qui couvraient plus, le carreaux des lunettes s'embuaient en entrant dans les bâtiments. Les élèves étaient excités. En effet des rumeurs commençaient à courir dans les couloirs du lycée depuis cette fameuse soirée. On racontait des histoires pour faire peur. Des monstres qui sondaient l'âme des gens. C'était vrai que lorsque la lumière s'était éteinte il y avait eu des personnes habillées en noir qui s'étaient baladé parmi la foule mais après il avait semblé juste que c'était un mise en scène pour animer un peu la soirée.

Le plus compliqué du coup aujourd'hui, était de garder les élèves concentrés. Les examens approchant je commençait déjà plus ou moins à évaluer le travail et leurs progrès dans la matière. Cet après midi je n'avais pas beaucoup de cours juste deux heures avec un petit groupe. Nous travaillions sur le cubisme et c'était de la pratique. L'exercice consistait à reproduire la personne de son choix de façon cubiste qu'importe la technique. Pendant que les élèves travaillaient, j'étais à mon bureau pour faire quelques recherches pour agrémenter un peu mon chez moi. Du coin de l’œil, je remarquai un homme présent dans la cours. Il semblait attendre quelqu'un car tout le long où j'eus cours, je le vis assis à la même place, immobile à croire qu'il était une statue. La tête de la personne ne m'était pas étrangère mais je ne voyais plus d'où je le connaissais.

Un fois le cours terminé, je rangeai ma salle. Il restait encore une heure d'entrainement à l'équipe de crosse, je remarquai que l'homme n'avait toujours pas décidé de bouger, il devait certainement attendre les joueurs. Je me demandais pourquoi il était venu aussi tôt. après tout s'il venait les chercher, avec les réseaux sociaux, les téléphones, on devait pouvoir communiquer plus facilement il aurait du être au courant de l'heure à laquelle ils terminaient. Je ne m'en inquiétai pas plus et terminai de ranger ma salle.

Un fois cela fait, je retournai à mon bureau. Les élèves avaient terminé leurs "œuvres" et me les avaient laissé sur la table. Certains dessins avaient un fort potentiel et si bien retravaillés pouvait donner quelque chose de saisissant. Je remarquai au bout d'un moment que l'un des dessins correspondait à l'homme dehors. Je m'amusais à essayer de deviner quelles personnes ils avaient reproduit sans regarder les noms notés derrières. Pour la plupart il s'agissait de stars sauf le dessin que j'avais entre les mains et un autre qui correspondait à... elle même. Je retournai finalement la feuille j'aurais certainement le nom de la personne assise dehors.

Que Nenni ! Mon élève l'avait désigné comme étant "La personne qui attend sans bouger dehors". En regardant l'homme et le paysage je remarquai le vent qui semblait s'énerver contre les arbres. J'ouvris ma fenêtre et hélai le jeune homme afin de lui proposer de rentrer dans le bâtiment. Même si cette personne, je ne la connaissais pas, je ne voulais non plus qu'elle tombe malade.


Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
Infos
Fiche
MessageSujet: Re: The Light of the Beacon Ven 15 Jan 2016 - 9:18
Derek & Eden ₰ The Light of the Beacon
Yeah, try not to forget we hit the reset button on a supernatural beacon for supernatural creatures. I think there's a pretty good chance that things are never going back to normal.  / Stiles Stilinski




Ok, niveau discrétion, il avait connu mieux. Anxieux à propos des créatures nippones qui arpentaient Beacon Hills à la recherche d’on ne savait pas trop quoi, Derek s’était peut-être un peu laissé aller. Il savait qu’il était important de rester en retrait des simples humains, mais en même temps, pas simple quand on avait décidé de stalker des lycéens. Ainsi, sans s’en rendre compte, Derek était devenu la muse d’un des élèves du cours d’art. À croire que rester immobile avec un vague air constipé sur la tronche pouvait s’élever au rang d’art à part entière.

Il ne réalisa son cruel manque de discrétion que lorsque le professeur d’art fit signe de les rejoindre. Il lui hurla dessus même. La première réaction de Derek fut de ne pas y croire, tout simplement. C’était sans doute une erreur, le prof appelait quelqu’un d’autre… Le loup-garou se tourna, balayant les environs de ses yeux noisette, mais il fallait bien se rendre à l’évidence. Si ce prof appelait quelqu’un, c’était bien lui et personne d’autre. Le côté de la cour où il avait décidé de jouer les pieds de grue était désert. Il n’y avait aucune erreur possible.

Hésitant et méfiant, Derek s’approcha lentement de la fenêtre, de ce pas lourd et mesuré que la meute de Beacon Hills lui connaissait. Fronçant les sourcils, il se fit aussi menaçant que possible : on n’était jamais trop sur la défensive. Arrivant près de la fenêtre, il se rendit compte qu’il n’y avait pas de créatures surnaturelles aux alentours, ou du moins, que le professeur n’en était pas une. Ça ne retirait rien à l’étrangeté de la scène, mais cela contribua à rendre Derek un poil moins méfiant. Un poil seulement.

— Un problème ?

Sa voix était rauque et grave, un peu sèche également. Derek n’avait pas spécialement l’habitude de se faire héler, et encore moins d’aller voir pourquoi on requérait sa présence. Et puis, il n’avait toujours vu ni Scott ni Stiles et son inquiétude à leur égard ne faiblissait pas. Il espérait simplement que ce prof n’était pas un appât pour un autre traquenard surnaturel.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Infos
Fiche
MessageSujet: Re: The Light of the Beacon
Revenir en haut Aller en bas

The Light of the Beacon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Editeur light libre
» the light of aerendil
» Lucky Light
» Moon Light [Pouffy]
» Feather Light

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lose your mind :: Have fun :: RP-