Forum RPG basé sur la série Teen Wolf et plus particulièrement sur la saisons 3B, à la clé tout un tas de loups-garous et d'autres espèces surnaturelles
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Druids wanted

Les druides sont en sous-nombre, veuillez privilégier ce groupes.
Les banshees ne sont plus acceptées.
Top-site

N'oubliez pas de voter toutes les deux heures pour LyM.
Retrouvez le sujet par-là

Partagez | .

Come Back home [Fe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message

Invité

Invité
Infos
Fiche
MessageSujet: Come Back home [Fe] Dim 17 Mai 2015 - 14:09

       
Come back home

       
So...I'm home...hello ?
       

Je venais de descendre du bus. ça faisait plus de 45 heures que je roulais, de ville en ville depuis Boston. Il faudrait que je pense à passer le permi un jour, ce serait peut-être plus facile. Je regarde Loki, toujours fidèle au poste. Lui au moins il ne part pas sans prévenir. Il m'aurait suivi au bout du monde. 

Je posai ma valise à coté de moi avant lui fait une caresse avant de refermer ma main libre sur les bretelles de mon sac à dos. Observant la ville qui m'entourait. Ce n'était pas tout à faire le souvenir de Beacon Hill que j'avais, quoi qu'a la longue, ce n'étaient plus que des impressions. Le bus devait m'avoir déposé quelque part près du commissariat. Je me dirigeai vers la maison d'un pas assuré. Réfléchissant à haute voix a ce que je pourrais bien dire à papa. Ce n'était pas moi qui avais décidé subitement de partir en emportant ma fille, c'était ma mère. Mais il s'était écoulé des années depuis et je ne pouvais pas deviner la réaction de papa ni même de mon frère.


"Et toi Loki? Tu penses qu'ils diront quoi hein? Non ce n'est pas le genre à me sauter dans les bras...les démonstrations affectives très peu pour papa. Oskar je ne peux pas deviner, les gens changent tu sais, j'avais 9 ans quand je suis partie." Oui je parlais à mon chien, laissez- moi parler à mon chien. "Oui je sais maman va être un peu furax." Loki pencha la tête en émettant un petit couinement avant de voir un chat. Non-pitié pas un chat... Je le fixai du regard, lui au garde-à-vous n'avait qu'une envie, courir en le poursuivant. Il était fidèle mon Loki, mais les chats sont de redoutables créatures démoniaques, ils semblent mignons et inoffensifs mais ce sont les pires. Ni une ni deux, Loki qui n'en pouvait plus se met à courir. Je ne pus même pas en placer une, il ne m'aurait pas écouté. Quand il voyait des chats, il n'écoutait plus rien ni personne. Je soupirai, pressant le pas. Heureusement il allait en ligne droite sur le trottoir en direction du quartier ou la maison devait se trouver, si mes souvenirs étaient bons et si je me souvenais encore du chemin.

Je m'arrêtai appelant Loki quand il eut terminé sa chasse au chat. Il revint docilement s'asseoir devant moi, me regardant avec ce petit regard faussement triste pour se faire pardonner sa folie passagère. "ça va, aller viens, on est plus très loin." Je lui fis une petite caresse avant de reprendre la route.

J'étais devant la maison, Loki assis à coté de moi, me regardant, un peu lent pour réfléchir. Je n'avais toujours pas trouvé ce que j'allais bien pouvoir dire. Je frappais avant de me mordiller la lèvre inférieure, bon ben je ne pouvais pas faire marche arrière hein. J'observais l'extérieur pendant l'attente. Peut-être qu'ils n'étaient plus là, peut-être qu'ils travaillaient ou qu'ils étaient sortis. Mais je fu soulagée quand la porte s'ouvrit. 

"Salut...je heu...je suis rentrée." Loki me suivit d'un petit aboiement tout joyeux. Je sourirai, un peu crispée par l'appréhension de sa réponse. Je suis rentrée, je n'avais rien trouver de mieux que je suis rentrée...bon j'aurai pu aborder l'etat de l’extérieur...mais ça aurait été pire comme façon de procédé 



       
Code by Fremione.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
Infos
Fiche
MessageSujet: Re: Come Back home [Fe] Lun 18 Mai 2015 - 21:03
Come back homeEn ce moment, c'est un peu compliqué pour moi. Ma vie me semble être rien d'autre qu'un bordel sans nom. Genre… J'en suis arrivé à bosser dans un foutu bar pour homosexuels en manque quoi ! Si déjà ça, c'est pas une preuve que j'suis vraiment désespéré, j'sais pas ce qui faut de plus. J'ai pas trouvé d'autre taf, donc j'suis condamné à rester là-bas pour le moment. Certes, j'peux voir le fils Broderick quasiment tous les soirs comme ça – et c'est pas une maigre consolation – mais ce job m'épuise physiquement et nerveusement. J'suis pas fait pour ce genre de milieu, oh putain non, j'suis vraiment pas fait pour ça. Si j'pouvais faire flamber tous ces connards, je m'priverais même pas une seconde. Si j'pouvais faire sortir Liam de là-bas – même si ça serait de force parce qu'il aime son travail – je le ferais sans hésiter. J'aime pas ça. J'aime pas le voir en mini-short, moitié à oilpé à se dandiner devant de vieux libidineux en manque de chair jeune et fraîche. C'est dégueulasse. Ouais, j'trouve même ça carrément glauque.

J'aimerais bien me changer les idées, mais pourtant j'y arrive pas vraiment. Ma vie n'est qu'une éternelle répétition depuis que j'me retrouve seul. C'est toujours pareil. Je taf, je dois allonger le fric pour combler les dettes pendant que d'autres continuent à s'creuser comme un puits sans fond et puis je crève la dalle, et puis j'dors même si ça sert à rien. Ça m'repose même pas. J'arrive même pas à prétendre à un avenir meilleur. J'veux dire… Comment je pourrais espérer une telle chose ? Faudrait être plus qu'optimiste là, faudrait juste que j'sois carrément débile pour y croire une seule seconde.

J'étais en train de somnoler dans ma chambre, sur mon vieux lit qui tient encore debout par je n'sais quel miracle… Sûrement le même que celui qui fait qu'le plafond de la baraque me tombe pas sur la gueule. Elle est pourrie cette maison. Elle pourrait être bien, elle l'était avant, mais j'ai pas le courage de m'en occuper. Je la laisse à l'abandon, j'vis dans une maison sombre, décrépie et en bordel. J'vis comme un rat, je cherche pas à améliorer ça. J'ai pas envie d'essayer. Et puis au pire, c'est bien mon problème, ça gêne personne. Rares sont les personnes qui ont vu l'intérieur de la baraque ces dernières années. L'extérieur pourrait laisser à penser que personne ne vit là, c'est pratique, au moins y'a pas grand monde pour s'aventurer chez moi. J'suis tranquille, c'est tout c'que je veux : un peu de tranquillité.

Mais au final, j'crois bien que c'est trop demandé que de vouloir ça. Parce qu'alors que j'suis à deux doigts de trouver le sommeil qui serait pas de refus, j'entends quelqu'un frapper à la porte.

Bordel, c'est qui qui vient m'emmerder là ?
J'parie que c'est Liam.
J'parie que c'est Astrid.
Ou alors n'importe quel péquenaud qui vit dans le coin.

Mais quand je suis venu ouvrir la porte, j'ai découvert la personne sur laquelle je n'aurais jamais, au grand jamais, parié. Je me suis figé et j'ai même pas pu l'empêcher d'entrer. Attends. C'était bien la personne que je pensais ? Oui. Je l'aurais reconnue entre les sept milliard et quelques personnes qui peuplent cette foutue planète. Et même si le temps s'était écoulé, même si les années étaient passées, son visage était toujours reconnaissable.
J'crois que j'vais tomber dans les pommes.
Elle avance dans la maison qui sent le renfermé, et j'la fixe comme si j'étais en train de voir débarquer un véritable fantôme. Et elle me fait « je suis rentrée » genre… Comme si elle était juste partie hier chez une pote et qu'elle se ramène tout naturellement. Et moi… Euh… Soudainement j'ai un peu honte de la dégaine que j'ai, de l'état de la maison. J'aurais jamais voulu qu'elle voit ça. J'aurais jamais pensé qu'elle remettrait les pieds ici de toute façon. Je l'espérais, j'y pensais sans cesse, mais j'y croyais même pas.

Et il faudrait p't'être que je dise quelque chose, là. Mais c'est pas si facile que ça en fait, vraiment pas. C'est même très difficile.
Y'a trop de choses à dire.
Ou alors y'a p't'être rien.
Ou alors j'ai peur d'halluciner.

P't'être que je rêve juste. P't'être que je vais me réveiller et qu'elle sera pas là. Elle aura disparu, une fois de plus. Ça me briserait le cœur, une fois de plus.

J'finis par faire : « Oksana... »
Je fais : « T'es vraiment là ? Dis moi que j'rêve pas. »

J'crois que ça m'tuerais si c'était le cas.

Je fais : « T'étais où bordel ? »

J'ose même pas la toucher, comme si le fait de poser une main sur elle pourrait la faire éclater comme une fine et fragile bulle de savon. Y'avait tellement de choses que je voulais faire, que je voulais dire, que je voulais savoir, mais je me sentais coincé en même temps. Et j'ai juste attendu. Peut-être que certaines choses viendraient d'elles-même. Ça fait tellement longtemps...
Revenir en haut Aller en bas

Come Back home [Fe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» RAVEN&CLAY ∞ « It's time to go back home »
» Come Back Home ! [pv Morwen]
» Our way back home [Grace]
» [n°7] Back Home
» I'm Back Home... } Regina & Alexis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lose your mind :: Have fun :: RP-