Forum RPG basé sur la série Teen Wolf et plus particulièrement sur la saisons 3B, à la clé tout un tas de loups-garous et d'autres espèces surnaturelles
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Druids wanted

Les druides sont en sous-nombre, veuillez privilégier ce groupes.
Les banshees ne sont plus acceptées.
Top-site

N'oubliez pas de voter toutes les deux heures pour LyM.
Retrouvez le sujet par-là

Partagez | .

You need me • Sterek

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message

Don't be afraid of the dark
Infos Messages : 1412
Date d'inscription : 07/03/2014

Fiche
More about
Relations :
Inventaire:
MessageSujet: You need me • Sterek Ven 8 Aoû 2014 - 3:08

You need me • Sterek

« You're juste sort of sourwolf  »


Le poste de police.  T'as un peu grandit là-bas. Faut dire qu'après la mort de ta mère, ton père a du jongler entre son travail et toi. Il n'était pas vraiment habitué à s' occuper de toi et il devait continuer à subvenir à vos besoins seul. Tu lui en es reconnaissant bien entendu et ça t'as permis de développer ta passion. La même que ton père en quelque sorte. T'es passionné par les enquêtes policières, les énigmes et tout le reste. Alors te retrouver au poste, ça ne te dérangeais absolument pas. Et c'est toujours le cas, sauf que maintenant tu y vas de ton plein gré. À la limite, ton père est presque obligé de te mettre dehors. Tu connais tout le monde là-bas, c’est un peu comme une seconde famille. Et maintenant, il t’arrive d’y passer de temps en temps. D’ailleurs, ce jour-là, t’as décidé d’y aller, t’es passé dans un fast-food pour acheter le déjeuner de ton père et le tiens par la même occasion, faut pas déconner. Ton père oublie souvent de manger quand il travail un peu trop et en ce moment tu sais qu’il est sur une grosse affaire. Et vu que tu ne tiens pas à ce que ton père souffre d’inanition, tu lui ramènes directement sa nourriture. Si ce n’est pas être un fils attentionné ça ?

Arrivé sur place, tu prends le temps de dire bonjour à tout le monde, passant un petit moment à l’accueil à discuter avec la nouvelle recrue qu’on a collé derrière le comptoir. De toute façon, elle t'apprend que ton père n'est pas encore là puisqu'il est parti sur le terrain pour une affaire de cambriolage ou quelque chose comme ça. Un cambriolage c'est plutôt banale, tu n'as pas à t’inquiéter – quoique avec tout ce que tu sais sur Beacon Hills tu as un peu de mal à ne pas t'inquiéter pour ton père qui se retrouve souvent en première ligne – finalement, tu décides de quitter l'accueil pour aller squatter le bureau de ton père et au pire manger sans lui. C'est que tu commences à avoir faim et tu ne sais pas vraiment quand est-ce qu'il risque de rentrer, alors tu ne peux pas l'attendre indéfiniment, sinon c'est toi qui risque de tomber d'inanition.

Enfin, ça c'était le plan jusqu'à ce qu'en traversant le poste de police pour aller au bureau de ton père qui se trouve de l'autre côté, tu reconnaisse un visage familier. Un grand brun. Et ce n'est pas un policier, ça t'en es sûr. Tu te stoppes net et reconnaît bel et bien Derek Hale, assis sur le banc non loin du bureau de ton père. Tu lèves les yeux au ciel. Qu'est-ce qu'il peut bien faire ici celui-là. Tu t'approches de lui et t'assois à ses côtés comme si de rien était, histoire de ne pas trop éveiller les soupçons. « Qu'est-ce que tu fais là ? » demande-tu directement. Qu'est-ce qu'il a encore bien pu faire pour se retrouver ici. Tu l'observes un instant, comme si la réponse pouvait être marqué sur son visage, mais apparemment ce n'est pas le cas. Tu espères que ce n'est rien de grave, parce que sinon tu ne pourras rien faire pour lui.


CODAGE DE © MRS HYDE

▌│█║▌║▌║▌│█║▌║▌║▌│█║▌║▌║▌│█║▌║▌║

Don't get too close it's dark inside
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lose-your-mind.forumactif.org

Invité

Invité
Infos
Fiche
MessageSujet: Re: You need me • Sterek Dim 10 Aoû 2014 - 19:09

sterek ☾ i don't need you.

Les espaces réduits, tu n’avais jamais aimé ça. Car ça te faisait te souvenir de certains moments que tu voudrais simplement supprimer de ton esprit. Et puis, dans des espaces réduits, tu avais l’impression qu’on te traitait comme un chien. Un vulgaire chien. T’étais pas un vulgaire chien qui remuait la queue sous la présence de tes maîtres. T’étais un loup-garou, libre. Alors non, tu n’aimais pas être coincé encore dans une prison. T’avais simplement l’impression d’être un chien à la SPA. Oui, tu avais sans doute un petit complexe concernant la ressemblance avec un chien mais c’était de la faute de Stilinski et ses blagues débiles et constantes sur les chiens et vous. Tu n’avais pas honte de ce que t’étais, t’aimais juste pas qu’on t’enferme. Qu’importe la raison, tu refusais que l’on t’enferme, t’attache ou que l’on tente de te faire obéir. Et ils réunissaient tous ce que tu n’aimais pas. Si tu ne savais pas te calmer, tu aurais arraché la gorge à plus d’un. Mais tu savais te contrôler et puis, tu ne voulais pas plus de soucis que maintenant. Retenant un grognement, tu te redressais, faisant s’entrechoquer tes menottes dans un bruit métallique et t’approchais des barreaux, tapant dessus pour les faire venir. Si ça se trouvait, ils t’avaient oublié. Foutu humains.

Et non, ils ne t’avaient pas oublié, t’étais inoubliable en même temps. On t’avait déjà fait sortir de cette cage métallique et t’étais content, en partie. Si on pouvait en plus te rendre ta liberté, tu serais encore plus content. Du moins, aussi content que Derek Hale pouvait l’être. Tu soupirais, regardant autour de toi mais chaque officiers travaillaient et ne semblaient pas prêt à venir te dire pourquoi tu étais là. Ça t’énervait. Car tu ne savais pas pourquoi tu étais là, tu n’avais aucune fichu idée de la raison de ton emprisonnement. Et que t’avais bien mieux à faire que de compter le nombre de trous il y avait sur le banc où tu étais assis. Tu soupirais, à nouveau en laissant ton dos s’appuyer contre le mur derrière toi. Ça allait être long. Et tu avais autre chose à faire à côté. Ta sœur t’attendait même si tu savais qu’elle pouvait se débrouiller toute seule. Tu voulais t’assurer qu’elle allait bien, si tu n’avais pas laissé des parcelles de ce qui avait manqué de la tuer dans son organisme. Tu ne voulais pas qu’un mal soit fait à ta sœur. C’était ta seule famille. Avec Peter mais tu savais parfaitement qu’il pouvait se débrouiller tout seul. Mais t’aimais bien le savoir dans ton champ de vision, ça te rassurait car comme ça, tu savais qu’il n’était pas en train de faire des choses mauvaises que tu devras tenter de réparer ensuite.

Lorsque tu sentis l’odeur d’un humain que tu ne connaissais que trop bien, tu rouvrais les yeux, fronçant les sourcils. Il n’allait pas … Trop tard. Tu soupirais lourdement, ramenant tes mains attachées à ton visage pour pincer l’arrêt de ton nez dans un geste d’exaspération que tu avais beaucoup en sa présence. Ta journée ne pouvait pas être encore plus merdique que ça. Tu lâchais un grognement en tournant ton regard vers l’autre côté, pour ne plus le voir. Tu n’avais pas à lui répondre. Mais il ne partirait pas sans que tu ne lui ai dit la raison de ta présence ici. « Je ne sais p - » Tu ne peux finir ta phrase, interrompu par un agent qui venait d’appeler ton nom. T’allais enfin pouvoir partir d’ici. Tu te redressais, t’avançant vers lui rapidement, ne voulant pas que Stiles te suive mais tu sais qu’il viendra, avant ou après que la porte ne se refermait. Une fois dans le bureau du policier, tu prenais place sans son accord et fronçais les sourcils vers lui, attendant qu’il parle. Sa voix s’abattu, tel la menace d’une nouvelle épreuve, lui prouvant à nouveau que jamais il n’aurait un temps mort dans cette future vie : « Vous êtes le suspect numéro un du meurtre de Jennifer Blake. »

Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas

Don't be afraid of the dark
Infos Messages : 1412
Date d'inscription : 07/03/2014

Fiche
More about
Relations :
Inventaire:
MessageSujet: Re: You need me • Sterek Mar 12 Aoû 2014 - 4:21

You need me • Sterek

« You're juste sort of sourwolf  »


Trouver Derek ici est une grosse surprise – bon, tu ne sais pas vraiment si elle est agréable ou non, mais ça reste une surprise – tu pensais qu'il était assez intelligent pour se faire discret. Les Hale ont une mauvaise réputation dans le coin maintenant. Faut dire entre l'oncle psychopathe et le grand brun ténébreux, on n'ose pas vraiment les approcher. Puis, il y a toujours cette histoire de meurtre de Laura. Bon, certes c'est Scott et toi qui avaient fait courir le bruit que c'était lui qui avait tué sa sœur, mais vous pensiez qu'il était mort et il fallait bien trouver un coupable, sinon ton père allait continué à chercher un suspect et ça l'aurait mit en danger. Puis il a été innocenté ensuite. Et là, tu arrives pour aller voir ton père tranquillement et tu tombes sur le grand méchant loup. Qu'est-ce qu'il a bien pu faire encore ?

De toute façon, t'as bien l'intention d'aller lui demander de vive voix, s'il croit qu'il peut se cacher il rêve et il va avoir des explications à te fournir. Se retrouver derrière les barreaux pour Derek, c'est un peu comme mettre en danger tout le reste de la meute et en particulier ton meilleur ami et ça il en est hors de question. Tu ne laisseras rien mettre en péril le secret de Scott, ça c'est clair et net. Tu vas t'asseoir à côté de lui, essayant d'être le plus discret possible. Tu veux savoir ce qui s'est passé pour qu'il soit assis là, avec les menottes autour des poignets. Comme tu peux t'y attendre, à peine t'es à côté de lui que son visage change. À croire que tu sens vraiment mauvais. Tu soupires, mais tu n'as pas le temps de dire quoique ce soit, puisqu'à peine tu veux lui parler qu'un agent vient le chercher. Comme par hasard. Franchement, ils ont le don pour débarquer au mauvais moment ceux-là. Ça ne se voit pas que t'as besoin de parler avec le loup mal léché là ? Bon, ils ne savent pas que c'est un loup, mais quand même.

Derek se lève et espère te semer en entrant dans le bureau. Puis quoi encore ? T'as bien l'intention de savoir ce qu'on lui veut. Après tout, tu pourrais peut-être l'aider. Non, parce qu'il a beau te taper sur le système, tu sais très bien que tu finis toujours par l'aider, c'est plus fort que toi. Tu te débrouilles donc pour te faufiler dans la pièce avant que la porte ne se referme. Tu ne pousses pas le vice jusqu'à te rapprocher du bureau, non, tu laisses Derek s'installer seul face à l'agent. Tu restes donc en retrait, à l'écoute de ce qui va se dire.

Ta mâchoire manque de tomber au sol quand tu entends les charges retenues contre Derek. Whut ? Ils pensent sérieusement qu'il a pu tuer Jennifer ? Bon, c'est vrai qu'en y réfléchissant deux secondes ce n'est pas si surprenant que ça, il a bien été soupçonné d'avoir assassiné sa sœur. Mais quand même, il ne faut pas abuser. Tu regardes le loup un instant, tu sais qu'il a eu une relation avec elle et ça doit faire d'autant plus mal. Le pauvre, il n'a vraiment pas de chance. Depuis quand tu t'apitoie sur le sort de Derek Hale, toi ? Ça doit être le choc de la nouvelle. Tu ne savais pas que Jennifer était morte. Elle avait bien disparue depuis la fameuse nuit où Scott est devenu un alpha, mais elle aurait très bien pu aller martyriser d'autres personnes plus loin. Tu te demandes si Derek était au courant aussi. Tu te mords la lèvre. Il faut que tu fasse quelque chose. Tu ne peux pas rester ici et le laisser se débrouiller seul et puis l'air de rien, s'il n'était pas au courant, tu ne sais pas trop l'effet que cette nouvelle peut avoir sur lui, alors autant arranger les choses au plus vite. Ton cerveau se met à tourner à 100 à l'heure à la recherche d'une idée ingénieuse. La seule que tu trouves c'est de venir t'asseoir à côté de Derek et de répondre avec aplomb à l'agent. « Désolé de te décevoir Greg, mais ce n'est pas possible. J'ai entendu parlé de cette affaire et Derek était avec moi au moment de la mort du professeur Blake, il m'aidait à réparer ma jeep, tu sais qu'elle se fait vieille et il est plutôt doué de ses mains. » Il te fallait une excuse et rapidement. Ce n'était pas si mal que ça, heureusement que tu sais réfléchir vite.


CODAGE DE © MRS HYDE

▌│█║▌║▌║▌│█║▌║▌║▌│█║▌║▌║▌│█║▌║▌║

Don't get too close it's dark inside
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lose-your-mind.forumactif.org

Invité

Invité
Infos
Fiche
MessageSujet: Re: You need me • Sterek Sam 16 Aoû 2014 - 17:55

sterek ☾ i don't need you.

« Vous êtes le suspect numéro un du meurtre de Jennifer Blake. »
C’était tout sauf amusant pour toi. Vraiment. Ce n’était pas une bonne blague. Tu fronçais les sourcils, pensant au début que l’agent était un ennemi, un Alpha encore debout ou une autre menace quelconque. Mais en reniflant l’air, tu t’aperçus qu’il n’était rien d’autre qu’humain. Alors, tu reprenais ses paroles et tu les analysais. Jennifer était … morte ? Tu n’arrivais pas à y croire. Parce que ce n’était pas possible. Même si au fond, cela était logique. Plus tu cherchais, plus ton regard se voilait et plus tu plongeais dans tes souvenirs. Tu te souvenais de ta rencontre avec la professeur, cette façon héroïque que tu avais eu à la sauver. Tu te disais avec ironie que toutes celles qui finissaient dans ton lit avait été à un moment sauvé par toi et mise en danger par toi aussi. Tu te souvenais de cette façon qu’elle avait de buter sur certains mots, de parler, trop, de parler souvent avec de grande geste. Tu te souvenais qu’elle rougissait en baissant les yeux lorsque tu la regardais un peu trop longtemps. Qu’elle avait été si gentille avec toi. Ce signe là, tu l’avais pris pour un signe du destin qui te disait qu’enfin, tu pouvais vivre heureux. Même lorsque tu étais arrivé jusqu’à elle en sang et blessé mortellement, elle t’avait sauvé, courageusement. Et puis, tu t’étais laissé aller, tu espérais que la vie t’avait laissé un instant de répit. Mais ce n’était pas le cas, c’était pour te préparer à la suite, encore plus horrible. Tu avais découvert sa véritable identité.

C’était un monstre, un ennemi. Le pire fut sûrement lorsqu’elle lui dit qu’elle ne cherchait qu’à se venger, qu’il n’avait jamais été question d’amour entre vous. Cela fut douloureux pour toi. Tu te rendais compte, qu’encore une fois, tu avais cru et tu étais tombé de haut. Tu ne lui avais cependant pas retiré la vie. Tu avais compris, tu savais ce que cela faisait de tuer pour se venger. Alors tu l’avais seulement laissé partir. Tu ne l’avais pas tué. Dans ta tête, tout s’activait, tu ne faisais plus attention au regard insistant et accusateur du policier. Tu ne pensais qu’à celui qui aurait pu la tuer. Elle était morte, elle aussi. A croire que tu portais une malédiction au-dessus de ta tête. Mais même lorsque tu cherchais, tu ne trouvais pas qui lui en voudrait pour en avoir jusqu’à la tuer. Certes, tu ne la connaissais pas entièrement, mais tu savais qu’elle n’avait pas d’ennemis. Deucalion aurait été le seul suspect possible mais il était partit. A moins qu’il l’ait tué avant de partir ? Mais cela aurait été idiot car elle lui avait rendu la vue dans un geste de paix. Tu ne comprenais pas, et tu n’aimais pas, ne pas comprendre. Tu voulais toujours avoir la situation en main et tu n’aimais pas lorsqu’elle t’échappait. « Désolé de te décevoir Greg, mais ce n'est pas possible. J'ai entendu parler de cette affaire et Derek était avec moi au moment de la mort du professeur Blake, il m'aidait à réparer ma jeep, tu sais qu'elle se fait vieille et il est plutôt doué de ses mains. » Tu fronçais les sourcils et te tournait vers Stiles d’un coup sec, faisant légèrement craquer ta nuque.

Il t’avait suivi. Et il tentait de te sauver, encore. Si tu y réfléchissais bien, il était souvent là pour te sauver. Pourtant, tu lui grognais dessus, tu le menaçais autant physiquement que moralement. Il parlait, trop. Il faisait trop de gestes lorsqu’il parlait et ça t’énervait car tu savais que dans ses gestes incontrôlés, il faisait souvent des bêtises sans le vouloir. Et tu retins un sourire intérieur et extérieur en te rendant compte que Jennifer avait eu le même comportement. Tu trouvais cela absurde, comme si le comportement de Stiles te faisait craquer. Il t’exaspérait juste. « Est-ce vrai, Monsieur Hale ? Etiez-vous bien avec Monsieur Stilinski en tr - » « Ouais. » Dis-tu, le coupant comme il te l’avait fait en te retournant vers lui. Tu comprends alors que t’es sauvé. Que tu allais pas retourné derrière les barreaux, qu’on allait pas encore te traiter comme un chien. Et surtout, qu’on allais pas te retirer ta liberté. Tu regardais avec une certaine intensité l’agent, attendant qu’il te détache. Mais il ne le fit pas. Il se leva, s’excusa et partit, sûrement vérifier quelques choses. Tu te retournais alors complètement cette fois-ci vers Stiles, le regard pénétrant de prédateur et les sourcils froncer comme à l’habitude. Tu voulais le remercier, mais ça ne sortait pas d’entre tes lèvres. Alors tu te contentais de le fixer. Ton regard se fragilisant un instant pour qu’il y voit une certaine douleur face à ce que tu avais appris, face à, tout ça. C’était une façon de le remercier, en te montrant comme tu étais réellement. Et puis, tu retrouvais ton regard dur et tu attendais le retour de l’agent, tentant d’écouter ses discussions mais il était trop loin et il y avait trop de bruit autour.

Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas

Don't be afraid of the dark
Infos Messages : 1412
Date d'inscription : 07/03/2014

Fiche
More about
Relations :
Inventaire:
MessageSujet: Re: You need me • Sterek Sam 16 Aoû 2014 - 18:20

You need me • Sterek

« You're juste sort of sourwolf  »


Le mensonge avait fusé, sans même que tu puisses t'en rendre compte tu venais de fournir un alibi à Derek Hale. C'était un juste retour des choses, après tout la dernière fois, c'est plus ou moins toi qui l'avait accusé de meurtre. Alors là, tu lui fournis un alibi, un peu comme pour t'excuser et aussi parce que tu sais qu'il ne supporterait pas de se retrouver derrière les barreaux trop longtemps. Le loup a besoin de sa liberté et puis, il fait parti de la meute de Scott maintenant, vous faites partie de la même meute, vous devez vous aider. Greg n'a pas l'air totalement convaincu, mais tu sais très bien comment l'amadouer, c'est que l'air de rien ça sert d'avoir un père shérif, tu connais beaucoup de leurs ficelles. Le pire c'est que tu ne sais même pas quand est-ce que Jennifer a été tué, mais tu te doutes que ça s'est passé la nuit où elle a essayé de tuer Scott. Tu as donc passer cette soirée avec Derek, quoique l'on puisse dire. De toute façon, ça n'étonnera personne que d'apprendre que ta jeep a eu des soucis, ça arrive plutôt régulièrement. Non, pour un alibi trouvé sur le tas, tu t'es plutôt bien débrouillé. Bravo. Enfin, ça bien entendu, tu le gardes pour toi, tu ne vas pas le dire à haute voix, parce que sinon, même menotté Hale serait capable de te mettre un taquet.

Après une demande de confirmation à Derek, Greg s'en va. Bon, c'est la procédure. Il suffit d'attendre un petit peu. Le truc c'est que ça te laisse seul avec Derek. Tu ne sais pas trop quoi dire, il vient d'apprendre que son ex s'est faite tuer, ça ne doit pas être une information agréable, même si c'était une vraie garce qui s'est servie de lui. D'ailleurs, à cette idée, ta mâchoire se sert légèrement. L'idée qu'on puisse se servir de lui t'énerve un peu, parce que ça à beau être un vrai bourrin, t'as appris à le connaître et même si tu ne l'admettra jamais, tu sais très bien que c'est quelqu'un de bien. Il ne mérite pas tout ce qui a pu lui arriver dans le passé, mais apparemment on dirait que ça le suit partout. C'est peut-être aussi pour ça que tu t’efforces de toujours l'aider, pas forcément parce qu'il fait partie de la meute de Scott, mais parce que t'aimerais l'aider à aller mieux et peut-être qu'un jour, il arrêtera de ressembler à un grumpy cat. On peut toujours rêver.

Il te fixe, ça à tendance à te mettre mal à l'aise, c'est que son regard est plutôt pénétrant et parfois, il t’arrive de croire qu'il arrive à lire en toi. Gênant. Cependant, l'espace d'un instant, t'as l'impression de voir autre chose dans son regard, quelque chose de moins dur qu'à son habitude. Ça te trouble, ce n'est pas quelque chose d'habituelle chez lui. « Je... je suis désolé pour Jennifer, ça avait beau être un druide maléfique, je sais que tu tenais à elle. » tes mots sont maladroits, mais tu voulais lui montrer que tu compatis, tu sais ce que s'est de perdre un être cher et ce n'est jamais facile. Tu te doutes que tu vas te prendre un vent, parce que c'est ce qu'il fait Derek, te faire reculer de trois pas quand t'essaye d'en faire un vers lui, mais tant pis. Tu es comme ça toi, tu n'es pas du genre à retenir ce que tu penses. « Bon, j'espère qu'il va se dépêcher de te laisser partir. J'ai faim moi. » dis-tu en entendant ton ventre crier famine. C'est que t'es sensé être là pour manger à la base, pas pour sauver les fesses d'un loup. Faut que t'arrêtes de parler des fesses de Derek toi, vraiment.


CODAGE DE © MRS HYDE

▌│█║▌║▌║▌│█║▌║▌║▌│█║▌║▌║▌│█║▌║▌║

Don't get too close it's dark inside
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lose-your-mind.forumactif.org

Invité

Invité
Infos
Fiche
MessageSujet: Re: You need me • Sterek Mer 27 Aoû 2014 - 17:52

sterek ☾ i don't need you.

Le mensonge qu’avait sorti Stiles sans même y réfléchir trois secondes t’avait surpris. Tu ne t’attendais même pas à ce qu’il te défende. Même si tu savais qu’il le faisait toujours, remplissant son rôle de Batman, tu ne pensais pas qu’il t’aiderait. C’était étrange car jamais une fois il ne t’avait abandonné. Tu ne te disais pas nécessaire à sauver car tu coulais souvent, la vie avait été faite pour que tu sois le plus souvent à terre mais pourtant, souvent, trop souvent, c’était l’humain qui venait t’aider à te relever. Ce n’était même pas Scott, celui que tu considérais comme ton frère qui t’aidait. Il ne s’intéressait de toute façon, pas à toi. Tu n’étais que l’un de ses Bêtas à présent, comme Isaac ou Stiles même si tu n’avais aucun lien en particulier avec lui. Tu ne réprimandais pas la façon d’agir du Véritable Alpha mais dans cette nouvelle condition, tes souvenirs revenaient bien plus souvent. Tu te souvenais de ta relation avec l’Alpha, avec ta mère et cela t’attisait, considérablement. Etre l’enfant de l’Alpha avait une certaine prestance et même si tu n’en avais jamais abusé, tu avais aimé le rappeler pour que l’on te remarque. Si tu avais dit à Scott que vous étiez frères, c’était surtout qu’à l’époque, tu avais vu une ouverture possible pour reconstruire un semblant de famille. Mais tu t’étais trompé. Les événements avaient fait que la seconde chance que tu t’étais donné, tu te l’étais aussi arraché, tuant ceux qui t’étaient cher. Alors oui, avec toutes ses erreurs que tu avais commises, tu trouvais cela étrange que Stiles continue de te sauver. Etrange et normal à la fois. C’était bien Stiles ça. Tu ne retenu pas le sourire qui fleura sur tes lèvres, intérieurement, ne montrant qu’un masque d’indifférence extérieurement.

Tu ne cillais pas devant Stiles, jamais tu ne cillais devant lui, jamais tu ne montrais un gramme de faiblesse devant lui. Mais cette fois-ci, tu voulais lui faire comprendre que tu le remerciais, et ne voulant pas utiliser des mots, le geste était bien mieux que tout. N’aimant pas les contacts poussés, tu en avais décidé que le regard était le plus fort geste de remerciement que tu pouvais faire étant donné que tout passait par ton retard. « Je... je suis désolé pour Jennifer, ça avait beau être un druide maléfique, je sais que tu tenais à elle. » Tu l’observais, avec un peu plus d’insistance sans rien dire. T’avais pas envie de répondre alors tu ne répondais rien. Ce n’était pas tant le fait que tu tenais à elle, tu ne savais même pas si un jour tu l’avais aimé. Certains disaient que tu avais subi un sort. D’autres te disaient tout simplement faible. Tu pensais plus pour la seconde option, sachant que tu aurais remarqué être ensorcelé à la fin. Mais qu’importe la bonne réponse, tu avais aimé se sentir aimer, sentir que tu avais une chance de vivre normalement. C’était cela qui t’avait fait le plus mal, à côté du reste. Tu ne disais donc rien, le fixant juste. « Bon, j'espère qu'il va se dépêcher de te laisser partir. J'ai faim moi. » Son ventre gargouillait, te faisant froncer les sourcils un peu plus. Tu avais bien une idée d’une façon plus ‘humaine’ et plus concrète de le remercier mais tu ne connaissais pas son régime alimentaire par cœur. Du moins, tu voulais ne pas la connaître. Mais tu ne répondis encore rien, attendant juste le retour du policier. Lorsque tu entendis ses pas, tu te redressais, ton regard se durcicant un peu. Tu l’écoutais parler, dire de ne pas quitter la ville d’ici les quarante-huit heures et d’autres choses que tu n’écoutais pas, attendant juste qu’il te laisse partir pour remettre ta veste en cuir sur ton dos et sortir de son bureau, enfin débarrasser de lui. Tu te retournais vers Stiles, poussant un léger grognement car mécontent de ne pas le voir plus près de toi que tu ne le voudrais. « Passe-moi les clefs de ta Jeep. » Ordonnais-tu en tendant ta main vers lui, paume vers le ciel en attente des clefs. Tu ajoutais, pour ne pas avoir à sa crise stupide : « Je n’ai pas ma voiture, ils m’ont emmenés. Si tu ne veux pas y aller à pied, donne les moi. » La gentillesse, tu y repasseras.

Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas

Don't be afraid of the dark
Infos Messages : 1412
Date d'inscription : 07/03/2014

Fiche
More about
Relations :
Inventaire:
MessageSujet: Re: You need me • Sterek Sam 30 Aoû 2014 - 17:26

You need me • Sterek

« You're juste sort of sourwolf  »


Ce matin, en te levant tu ne t'étais pas vraiment imaginé devoir apporter un alibi à quelqu'un avant le dîner. Mais bon, maintenant ce genre de choses devraient te paraître normales. C'est presque devenu ton lot quotidien de devoir sauver les fesses de tes amis loups-garous. Il n'y a pas si longtemps que ça, ton père t'as demandé comment vous faisiez tes amis et toi pour gérer toutes ses épreuves. Tu t'es contenté de hausser les épaules. Comme si ça ne te demandais pas d'effort, que c'était naturel. Tu sais que ça ne l'est pas. Tu ne devrais pas avoir à te préoccuper de toutes ces choses étranges. Tu ne devrais pas vivre avec la peur de voir l'un de tes amis mourir. Non, ce n'est pas de ton âge et pourtant c'est comme ça qu'est ta vie. Bizarrement, malgré le fait que les alpha soient partis tu sais très bien que ce n'est pas prêt de changer. C'est peut-être ce qui t'empêche de dormir. Enfin, là tout de suite, tu te concentre sur Derek, c'est lui qui a besoin d'aide. En moins de temps qu'il ne faut pour le dire, tu lui fournis un alibi assez solide pour qu'il puisse sortir rapidement. Le fils du shérif n'oserait pas mentir aux forces de l'ordre, c'est bien connu. Comme quoi, ça sert de regarder toutes ces séries policières et d'avoir un père shérif, faut l'avouer. L'adjoint s'en va pour revenir quelques temps après. C'est dans la poche. Bien entendu, entre temps Derek n'a pas ouvert la bouche, parce que monsieur Hale n'est pas un bavard et que même si tu viens de lui sauver les fesses, il ne te dira pas merci. C'est comme ça avec lui. À la longue, tu as du t'y faire. Il prend ses affaires et sans trop savoir pourquoi, tu le suis.

C'est plus fort que toi, plus le grand méchant loup te repousse et plus t'es obligé d'aller vers lui. Tu allais lui souhaiter une bonne journée et retourner vaquer à tes occupations quand il te demande les clés de TA jeep. T'ouvres de grands yeux. Ils l'ont frappés à la tête ? Il est devenu fou ? Tu clignes plusieurs fois des paupières alors que sa main est toujours tendue vers toi, paume vers le ciel. Il a vraiment l'air sérieux. Tu me diras, ça se serait si Derek avait un sens de l'humour, ça ne peut pas vraiment être une blague. Tu écoutes à peines ses explications toujours bloqué sur le fait qu'il veuille conduire ta voiture. « Hors de question. » fini-tu quand même par répondre « Je veux bien que tu montes dans ma jeep, mais c'est moi qui conduit. » oh ça oui, personne ne touchera à ta précieuse voiture, ça c'est claire. « Dis-moi où tu veux aller et je t'y amène » ajoute-tu en voyant son air « je te demande de conduire ta Camaro, moi ? » demande-tu finalement avec un petit rire. De toute façon, il ne te laissera pas faire, même si tu demandais gentiment. Raison de plus pour ne pas le laisser conduire. S'il n'a pas confiance en toi pour conduire sa voiture, pourquoi toi tu en aurai en lui pour conduire la tienne ? Sur le parking tu ne te dégonfles pas, malgré ses gros yeux. Faut pas déconner. Une jeep c'est sacré. « Alors, on va où ? » demande-tu avec un petit sourire.


CODAGE DE © MRS HYDE

▌│█║▌║▌║▌│█║▌║▌║▌│█║▌║▌║▌│█║▌║▌║

Don't get too close it's dark inside
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lose-your-mind.forumactif.org

Contenu sponsorisé

Infos
Fiche
MessageSujet: Re: You need me • Sterek
Revenir en haut Aller en bas

You need me • Sterek

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Welcome to the new âge ♣ Sterek
» Halloween [OS - Sterek - Lime]
» Spécial Sterek
» Big Bad Wolf and Pixie Wood in the Sherif's House (PV Stiles & Derek) [Warning -16]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lose your mind :: Have fun :: RP-